Sur la route_(4)

845Report
Sur la route_(4)

Le temps défile. Les miles s'éternisent.
Mon estomac se noue nerveusement et je suis secoué de secousses involontaires. Ce sont les effets de l'excitation pure. J'ai tout simplement hâte d'y arriver.
Je m'engage enfin dans l'allée. Je me gare et en sortant de la voiture je la vois. Son grand sourire magnifique s'illumine. Je cours vers elle et passe mes bras autour de sa taille. Je la prends et la serre. C'est si bon de la tenir dans mes bras. J'attends et je veux ce moment depuis que je l'ai quittée. Je l'embrasse. Mes lèvres poussent contre les siennes, les flammes de la passion s'enflamment immédiatement. Le baiser qui restaure ma vie et mon âme.
Nous nous séparons enfin et retournons à la voiture, je mets ses sacs à l'arrière et nous commençons le voyage.
L'automne est arrivé, les feuilles changent et tombent. Le temps froid est arrivé et nous sommes tous les deux entièrement habillés. Un chemisier rouge la couvre, mais elle l'a laissé suffisamment ouvert pour que je puisse voir son décolleté pulpeux. Ça me taquine. Je dois arrêter de regarder. Au fur et à mesure que nous parlons, nous reprenons notre rythme familier. Bientôt, nous rions et nous nous amusons.
Ses mains sont partout sur moi. Une seconde, ils sont sur mon cou, puis parcourent mes cheveux. Ça fait tellement de bien. Puis ma poitrine, elle l'explore. Je savoure chaque seconde. Je l'embrasse rapidement. Cela l'encourage et ses mains descendent plus bas. Elle commence à sentir mon entrejambe. Je me sens grandir. Elle me sourit, elle est la plus sexy quand elle sourit comme ça.
Elle continue de toucher et de sentir. J'essaie de garder les yeux sur la route. Je commence à penser à où on pourrait s'arrêter. Puis j'entends des boutons se défaire. Mes yeux dardent sur sa poitrine. Sa chemise est presque entièrement ouverte. Je ne peux pas m'empêcher de regarder à nouveau. Elle ne porte pas de soutien-gorge. Ses mamelons à peine couverts par la chemise, me taquinant une fois de plus. Ma main sans pensée consciente se déplace vers sa poitrine. Saisir doucement. Elle gémit doucement. Ma main continue, appréciant sa peau douce. Ses mains se dirigent vers ma ceinture. puis mon pantalon. Sa tête se déplace vers mon entrejambe. Je peux la sentir embrasser la tête. Mes yeux cherchent maintenant n'importe quoi pour nous sortir de la route.
Soudain, elle prend le tout dans sa bouche. Je suis perdu dans le plaisir, à peine capable de prêter attention à la route. Sa main attrape mon poignet et déplace ma main vers son entrejambe. Je réalise rapidement ce qu'elle veut. Je déboutonne rapidement son jean et ma main passe dessous. Je m'effondre presque en réalisant qu'elle ne porte pas de sous-vêtements non plus. Elle me regarde et me fait un clin d'œil, puis gémit à nouveau doucement.
Enfin une route secondaire apparaît.
Je me retourne rapidement, elle me murmure à l'oreille "Je te veux maintenant."
La route, si vous pouviez l'appeler ainsi, est une ancienne route forestière. Il semble que personne ne l'ait utilisé depuis longtemps. Je peux à peine arrêter la voiture tellement je suis submergé par l'excitation et la passion. Elle se lève de mes genoux. M'embrasse fort et je recule mon siège pour lui offrir plus de place. Elle grimpe sur moi. J'arrache sa chemise de son corps. Ses seins parfaits me regardent avec espièglerie, je les touche, les attrape à deux mains. Elle me regarde et sourit. Ma chemise se détache. On s'embrasse et on se touche, nos mains sont partout. Elle me caresse pendant que mes doigts la pénètrent. Elle mouille, pratiquement dégoulinante, j'adore ça. Bientôt son pantalon se détache, le mien suit.
Nous continuons à nous embrasser et à nous toucher. Nos langues luttent, tandis que nos mains tentent de rivaliser les unes avec les autres.
Elle se rapproche, se place juste au-dessus de mon sexe. Elle lèche sa main et frotte ma bite une fois de plus. Ses hanches descendent, je peux sentir les lèvres de sa chatte toucher sa tête. Elle continue d'avancer lentement mais sûrement, un centimètre à la fois. Alors que je pousse en elle, elle laisse échapper un gémissement bruyant et le souffle quitte mes poumons alors que le plaisir nous engloutit. Nous nous asseyons comme ça pendant un moment. J'aime être en elle. Puis elle commence à bouger. Lentement. Ses hanches montent jusqu'à ce que la pointe soit à peine à l'intérieur, puis elle redescend lentement, je peux sentir chaque centimètre de son doux tunnel soyeux.
Nous continuons comme ça, de haut en bas, dedans et dehors pendant un moment, en nous embrassant amoureusement. Ses gémissements deviennent de plus en plus forts à chaque mouvement. Elle se penche en arrière, me donnant une vue imprenable sur ses seins. Elle est la pure incarnation du plaisir. Je touche sa poitrine et pince ses mamelons, ne faisant qu'exciter ses gémissements. Elle continue de bouger, de haut en bas, un peu plus vite maintenant. Je touche son clitoris, doucement au début, en le frottant, en gardant le rythme avec ses hanches. Puis soudain je sens ses jambes se mettre à trembler, elle pousse un cri de plaisir. Son apogée étire son corps.
Je décide qu'il est temps de changer de position.
J'ouvre la portière, et d'un mouvement rapide nous sortons de la voiture. Je la soulève et la jette sur le capot. Elle prend immédiatement une position séduisante, se mordant la lèvre et dit "Qu'est-ce que tu vas faire maintenant?" Je réponds en l'attrapant et en la tirant vers moi. Je l'embrasse et la pénètre simultanément. Je peux la sentir gémir dans ma bouche. Je commence à la baiser. Dedans et dehors, dur. Elle pleure pour plus, criant "Baise-moi! Baise-moi plus fort ! J'essaie, de plus en plus profondément, de plus en plus fort.
Elle tremble et frissonne, culminant une fois de plus.
Je n'ai cependant pas encore fini. Je lui fais signe de descendre de la capuche, elle se tient devant moi, ses mamelons perky touchant ma poitrine. Je lui dis de se retourner mais elle secoue la tête. Elle est soudainement à genoux, me suçant. J'ai failli lui dire d'arrêter, mais je ne peux pas, ça fait trop de bien. Après quelques instants de plus, je lui dis "Je dois te baiser maintenant." Elle se lève et je la fais tournoyer. Elle pousse son cul en moi, ce beau cul parfait. Je la penche en avant, ses seins pressés contre la capuche. "Baise-moi, s'il te plaît, tu dois le faire!" Elle supplie. Je la taquine d'abord, d'abord avec mon doigt puis avec la tête, en la pressant contre ses lèvres humides mais sans aller plus loin. Elle n'arrête pas de supplier et finalement je cède. D'un seul coup, je la pénètre et elle hurle de plaisir.
Je me déplace lentement au début en profitant de la sensation et de la vue. Son cul parfait me fixe. J'attrape ses hanches et la déplace en synchronisation avec mes hanches. C'est étonnant. Dedans et dehors, de plus en plus vite. Je veux attraper ses seins. Je me penche, pressant ma poitrine contre son dos. Je tends la main et attrape ses seins, la tirant avec moi. Elle se tient le dos arqué. Je continue de bouger, d'entrer et de sortir. Ses gémissements résonnent à mon oreille. Plus vite plus vite. Je peux le sentir commencer, puis soudain je suis submergé par le plaisir. Je peux me sentir atteindre mon apogée au plus profond d'elle, tout comme elle dépasse les limites. Nos corps se tordent de plaisir.
Je me retire d'elle. Elle se retourne et m'embrasse profondément.
On se rhabille, je la regarde s'habiller. Elle laisse la chemise presque ouverte pour moi. Je me dis : « Elle est parfaite ». Nous remontons dans la voiture et poursuivons notre route. Bientôt, nous nous caressons doucement une fois de plus.
Nous avons hâte d'arriver dans une chambre.

Articles similaires

Histoire de sexe de Katrina Kaif C'est l'histoire de la fille la plus chaude du cul Katrina Kaif. _(1)

C'est l'histoire de Katrina Kaif, la fille au cul la plus chaude. Une fois, Salman et Katrina Kaif sont partis en tournée aux États-Unis et dans la nuit, ils sont allés dans un pub pour jouer au billard. En entrant dans la salle de jeux, ils virent trois géants noirs jouer. Lorsqu'ils sont entrés, les trois gars ont dit wow! Quelle chienne sexy dans leur langue locale et leur bâton à 90 degrés entièrement érigé dans leur pantalon. Katrina portait une mini-jupe bleu ciel à une seule bande montrant ses épaules complètes jusqu'aux seins et aux cuisses sexy. Ils ont tous...

969 Des vues

Likes 0

LE PRÉSIDENT ET LE PAGE

L'année était un peu dans le futur et il y avait un homme dans l'ovale Bureau qui devait baiser à peu près n'importe quelle personne avec un vagin. Et son le goût dans la chatte était affreux et peu judicieux. Ce n'était donc pas une surprise pour personne Américain au sang rouge lorsqu'il ou elle a entendu parler de l'histoire du Le président et le Page. Je sais que tu meurs d'envie de l'entendre, alors ici il est. C'était une page mignonne (mais pas vraiment jolie) de 21 ans qui lui rappelait de sa femme (avant qu'elle ne heurte le mur...

1.8K Des vues

Likes 0

Innocence Enslaved partie 1: Rude Awakening

Emily se réveilla lentement, les paupières lourdes. Elle avait froid et la pièce était plus éclairée que d'habitude. Elle était mal à l'aise, la surface sous elle dure et inflexible… était-elle tombée du lit ? Toujours somnolente, elle cligna des yeux plusieurs fois et essaya de lever une main pour se frotter les yeux. C'est alors qu'elle s'est rendu compte qu'elle n'était pas dans sa chambre, et soudain elle était bien éveillée. Elle se rendit compte qu'elle était face contre terre sur une sorte de table, ses gros seins écrasés douloureusement contre la surface froide et ses mains attachées sur les...

1.9K Des vues

Likes 0

Comprendre (republier)

Introduction : comment j'ai découvert le sexe Par Kim Catégorie = jeune, pré-ado, pré-ado, histoire vraie, virginité Ceci est une réécriture d'une histoire que j'ai posté il y a plusieurs années. Je le réécris dans le format Il pensait, Elle pensait que plusieurs auteurs sur ce site ont utilisé récemment. Cet événement m'est arrivé il y a presque 20 ans. J'ai pris un peu de licence littéraire avec ce que nous pensions chacun à l'époque. Comment as-tu appris le sexe ? Parfois, nous apprenons l'éducation sexuelle à l'école, parfois un parent vous fait asseoir et vous explique. C'est l'histoire de la façon...

1.6K Des vues

Likes 0

The Rogue's Harem Tome 3, Chapitre 14 : Promesse tenue

Le harem du voleur Tome 3 : Le harem passionné du voleur Quinzième partie : Promesse tenue Par mypenname3000 Droits d'auteur 2018 Remarque : Merci à WRC264 pour la lecture bêta de ceci. Chapitre quarante-trois : Le rappel de l'art Aingeal - Principauté de Kivoneth, Les Strifedoms de Zeutch Le corps en osier du lévrier s'est effondré autour de nos âmes. Je pouvais sentir le corps du pauvre mandataire se défaire. La suralimentation du marteau en diamant lui avait envoyé trop d'énergie. Le lévrier n'était pas un bon mandataire. La fumée s'éleva, l'osier s'enflamma. Qu'advient-il de nous quand il est détruit?...

1.3K Des vues

Likes 0

Faire plaisir à une grand-mère. Ch. 7

Faire plaisir à une grand-mère. Ch. 7 À la fin de la partie 6, Brenda et moi avions décidé que nous étions définitivement un couple et avions célébré cela en passant la nuit ensemble. Carol avait été beaucoup plus proche d'un pénis qu'elle ne s'y attendait et se préparait maintenant pour le saut final (si vous me pardonnerez l'expression). Maintenant, lisez la suite : Les vacances de Carol, partie 3 septembre 2013 Carol est arrivée vers 10h le lendemain. Elle semblait un peu sur les nerfs et ses premiers mots furent prononcés laconiquement : Je suppose que vous deux êtes fatigués. Brenda...

895 Des vues

Likes 0

Le fantasme de Carla accompli

Je suis entré dans le magasin et j'ai vu Richard regarder vraiment vers le bas et lui ai demandé ce qui n'allait pas. Richard m'a dit qu'il venait de découvrir que sa femme le trompait et qu'il ne savait pas quoi faire. Je lui ai dit à quel point j'étais désolé et je l'ai invité à prendre un verre et un film pour que ma femme Carla et moi puissions penser à tout. Je lui ai dit que les enfants étaient chez leur tante pour qu'il n'ait pas à s'inquiéter d'être entouré d'un groupe d'enfants qui criaient. Richard a frappé à...

2.4K Des vues

Likes 1

Le visiteur

Le visiteur Je travaille dans un bon restaurant près de Mt. Rainer à WA. Nous recevons beaucoup de touristes en ville à cause du paysage, donc j'ai l'habitude de rencontrer des gens du monde entier. Je suis plutôt timide, mais quand je suis au travail, je dois être sociable et amical. Parfois, c'est vraiment pénible d'être amical avec certains des visiteurs de l'extérieur de la ville qui viennent ici pour manger. Mais hier, c'était différent. Un grand monsieur plus âgé est venu au restaurant pour un dîner tardif. Il était seul et était du genre calme, mais avait un beau sourire...

1.8K Des vues

Likes 0

Sally se réveille - Chapitre 03

J'apprends que la bisexualité est tellement amusante. Puisse-t-il devenir encore meilleur. Le reste de la semaine a suivi le schéma des deux jours précédents. Je m'étais donné à Sid et Sue sans poser de questions. J'aimais avoir et recevoir du sexe oral et Sid était un grand amant. C'était samedi matin et Sue a dit qu'elle devait aller faire les courses et que j'aimerais venir. Quand j'ai dit oui, elle a insisté pour que je ne porte ni soutien-gorge ni culotte. J'étais un peu inquiet mais j'ai accepté de faire ce qu'elle me demandait. L'excitation que j'ai ressentie en portant juste...

1.3K Des vues

Likes 0

Maman qui travaille 2

Je m'appelle Becky et si vous avez lu mon autre histoire, j'ai un fils de 17 ans qui s'appelle Ryan. Après il a essayé de me faire chanter pour que je lui fasse une pipe et ça s'est retourné, eh bien ce n'est pas vraiment le cas, je l'ai baisé à la place. je Je ne me décrivais pas très bien dans la première histoire, alors voici un peu de moi. Je suis avocat (équité partenaire), je suis d'origine italienne et irlandaise avec des cheveux noirs foncés en haut et en bas, je mesure 5'7 avec une taille de poitrine de...

995 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.