Le baby-sitting est nul - Chapitre un

514Report
Le baby-sitting est nul - Chapitre un

Le baby-sitting est nul (chapitre un)

Matthew avait de meilleurs projets pour un vendredi soir que de s'asseoir et de garder sa jeune sœur Laura et sa meilleure amie Bella. Soyons réalistes, le baby-sitting est nul. D’autant plus qu’il avait presque 18 ans, mais que sa mère avait d’autres idées pour lui. En plus de ne pas pouvoir sortir, il devait aussi ranger la maison et préparer du thé pour eux trois. Il n'allait pas cuisiner quelque chose d'extraordinaire, juste des hamburgers et des frites ou des conneries du genre.
Il avait prévu d'aller voir sa petite amie Lorraine aujourd'hui, mais selon maman, « s'occuper de sa petite sœur est plus important ». Sérieusement, elle venait d'avoir 16 ans, un peu plus d'un an de moins que lui, comment sa présence là pouvait-elle faire une telle différence, d'autant plus qu'il ne les avait baisés ni l'un ni l'autre de toute façon. Mais c'était probablement une bonne chose, Bella était sexy. Comme fumer sérieusement, en insistant toujours pour en porter le moins possible, même en hiver.
Il sentit le sang commencer à affluer vers sa « petite amie » rien qu'en pensant à elle, le faisant pousser contre son jean. Il secoua la tête pour sortir de sa rêverie. « Je ne peux pas y penser. Tu as une petite amie maintenant, tu te souviens ? Marmonna-t-il pour lui-même.
Après une vingtaine de minutes, les hamburgers et les frites étaient cuits et tous servis. "Laura! Bella ! » Il a hurlé dans les escaliers. Il n'y eut pas de réponse. "Laura! La nourriture est prête. Toujours rien. "Pour l'amour de la merde." » Marmonna-t-il en montant les escaliers jusqu'à la chambre de Laura.
Il ouvrit la porte de sa chambre "nourriture re..." Il commença mais s'arrêta net. "Putain de merde." Ce qu'il aurait dû faire, c'était se retourner et partir immédiatement, mais il était stupéfait par ce qu'il voyait. Ils étaient tous les deux nus et Bella avait la tête enfouie dans l'entrejambe de sa petite sœur. L'expression de plaisir sur son visage a disparu et a été remplacée par le regard "oh putain, je ne peux pas m'en sortir". Il aurait dû être dégoûté, mais cette pensée l'excitait étrangement.
Il y a eu un court moment de silence gênant pendant que le frère et la sœur se regardaient, puis elle a brisé la tension en lui jetant un oreiller et en lui criant « foutez le camp ! » Il se retourna pour partir, trébuchant presque sur ses propres pieds, toujours impressionné par ce qu'il venait de voir. Il pouvait à nouveau sentir sa queue se presser contre son jean.
Son cœur battait plus vite. Était-il normal qu'il se sente excité par ce qu'il venait de voir ? Il y réfléchit : "Elle est plutôt mignonne." Il se raisonna "et Bella est tout simplement délicieuse." Il était de retour en bas, arpentant le sol de la cuisine. "Peut-être que si elle n'était pas ma sœur, je le ferais..." Il n'avait pas besoin de terminer la phrase pour savoir ce qu'il disait.
Les deux filles descendirent chercher à manger et toutes les trois s'assirent à table dans un silence de mort. Les deux filles ne quittèrent pas leur nourriture des yeux, mais Matthew ne put s'empêcher de les fixer. Il ne parvenait pas à chasser cette image de son esprit.
Il était assis là, sans toucher à sa nourriture, pensant au cul parfait de Bella appuyé sur ses adorables pieds alors qu'elle s'agenouillait sur le sol entre les jambes de Laura. L'apparence si complète de sa sœur, sans parler de ses seins très bien développés, dépassant facilement une poignée.
"Ne t'inquiète pas, je ne le dirai pas à maman et papa." » commença-t-il, mourant d'envie de briser la tension. Laura regarda son assiette. "Sérieusement, ce n'est pas si grave."
Laura lui lança un regard noir, "Comment ça n'est pas si grave ?" Elle a perdu la tête.
"Eh bien…" commença-t-il, essayant de trouver un moyen de le formuler sans l'énerver davantage. "Je suis le seul à le savoir, je ne le dirai à personne et je suis heureux pour vous deux."
Son regard diminua, il pensa qu'il aurait peut-être réussi à s'en sortir.
"Merci." » Dit-elle, toujours très embarrassée et le visage rouge, tournant son regard vers son assiette pendant qu'elle mangeait.
"C'est vraiment très drôle..." Les deux filles se tournèrent vers lui. "Je t'appelais pour manger et tu mangeais déjà." Il rit intérieurement.
"Tu es un connard." Rétorqua sa sœur en fronçant les sourcils. Bella avait trouvé ça drôle, il le savait parce qu'elle essayait de cacher son sourire à son amie.
"Ne sois pas si susceptible à ce sujet," essayait-il de se défendre à nouveau. « Le chat est déjà sorti du sac. Sans jeu de mots." Il ne pouvait pas s'en empêcher. "Je suis au courant, et je suis presque sûr que vous le savez tous les deux, alors pourquoi ne pas en rire."
Elle haussa les épaules. "Je suppose que tu as raison."
Il était revenu sur la victoire : « Bien sûr que j'ai raison, je ne pense pas moins à vous deux. Comme je l'ai dit, je suis heureux pour vous deux. Je n'essaye pas d'être un connard. J'essaie juste de me débarrasser de la gêne.
Laura a essayé de sourire, puis a dit "nous ne sommes pas lesbiennes, juste pour que vous le sachiez."
"Oh?" Maintenant, il était confus. "Bisexuel?" Il a demandé.
"Je ne sais pas vraiment." Elle a répondu : « Bi-curieuse, je suppose. »
" " C'est vrai, l'un de vous a déjà été avec un mec, à quoi comparer ça ? Si cela ne vous dérange pas, je vous le demande.
Tous deux secouaient la tête. "Non." Laura a répondu : « nous faisons ça depuis quelques semaines maintenant, juste pour nous débarrasser de certaines envies. Nous sommes tous les deux d’accord sur le fait que nous voulons perdre notre virginité au profit de quelqu’un de spécial.
"C'est une bonne décision." Il leur sourit tous les deux et remarqua que Bella le regardait avec convoitise, puis tournait la tête vers Laura et posait sa main au milieu de la table pour que Laura la tienne. Elle l’a fait.
Matthew était confus, est-ce qu'elle l'avait vraiment regardé comme ça, ou était-ce qu'il l'imaginait parce qu'il rêvait d'un plan à trois avec sa sœur et son amie.
"Allez, retournons à l'étage." Laura dit à Bella et ils se levèrent tous les deux pour partir.
Avant qu'il ne puisse empêcher les mots de sortir de sa bouche, Matthew a laissé échapper : « Puis-je venir ? Il regretta immédiatement de l'avoir dit mais afficha un sourire arrogant et espéra pouvoir le faire passer pour une blague. La réaction n’était pas celle à laquelle il s’attendait. Évidemment, sa sœur avait dit non, mais Bella avait dit oui.
« Bella ? Que fais-tu?" Lui a demandé Laura.
"Je suis désolé Laura, mais à quel point il a été compréhensif à propos de toute la situation et de tout le reste, je pense... Je pense que je suis prêt à le perdre, maintenant." Elle sourit faiblement à son amie qui pouvait à peine en croire ses oreilles.
"Mais c'est mon frère Bella." » Dit-elle, la bouche grande ouverte d'étonnement.
"Je sais, mais tu sais sûrement que tu ne peux pas aider la personne dont tu tombes amoureux." Elle se pencha en avant et murmura quelque chose à l'oreille de Laura que Matthew ne pouvait pas entendre, même s'il avait entendu le reste de la conversation. Il n'aimait pas quand les filles se chuchotaient, elles préparaient toujours quelque chose.
« D’accord, très bien. Amenez-le avec vous," dit Laura à contrecœur.
Putain de merde, ça avait marché, pensa-t-il. Il ne pouvait pas croire à sa chance. Deux vierges, il était aux anges, puis il se souvint que l'une d'elles était sa sœur. Bon sang, mais quand même… une vierge valait mieux que rien.
Bella se tourna vers lui "allez alors." Elle lui sourit avec envie, lui prenant la main et le faisant monter les escaliers en suivant Laura. Ses doigts le picotaient, il était tellement excité et il était déjà très dur dans son pantalon. Son pénis avait hâte de sortir de sa prison pour explorer les merveilles de Bella.
Laura entra dans la chambre mais Matthew s'arrêta dehors et tourna Bella pour lui faire face. "Es-tu sûr de ce que tu veux ? Je ne veux pas que tu le regrettes. Il était amical mais son visage était sévère. Il ne voulait pas tout gâcher pour elle. Elle se leva sur la pointe des pieds et embrassa ses lèvres puis le regarda dans les yeux, "Je suis sûre, maintenant allez, entre dans cette chambre." L'air sévère sur son visage se transforma en un sourire heureux alors qu'ils entraient dans la chambre.
Laura était déjà nue au bord du lit. Matthew déglutit. Putain de merde. Ce n'est que maintenant, en la regardant nue sans Bella nue aussi, qu'il réalisa à quel point elle était belle. Vraiment époustouflant. Son esprit était rempli de pensées peu recommandables sur toutes les choses qu'il aimerait lui faire, sa propre sœur. Il avait renoncé à essayer de contrôler ses pulsions, il la regardait simplement, émerveillé par sa beauté. Il a dû lui dire: "Tu es vraiment belle Laura." Wow, ça lui avait semblé bizarre. Elle lui sourit, "merci".
Il était tellement distrait en regardant sa belle sœur qu'il n'avait pas réalisé que Bella se déshabillait à côté de lui. Elle lui prit à nouveau la main et le traîna jusqu'au lit, s'asseyant à côté de Laura et Matthew à côté d'elle pour qu'elle soit au milieu. "Pourquoi es-tu encore habillé ?" Elle lui a demandé.
Il n'en avait aucune idée, mais n'hésita pas à les arracher de lui-même et à les jeter à travers la chambre. Tous les trois étaient assis nus sur le lit, ne sachant pas quoi faire ensuite, alors Bella prit les devants et embrassa Laura, Matthew sentit instantanément son érection palpiter d'excitation. Il y avait déjà des gouttes de pré-éjaculation. Il ne se souvenait pas de la dernière fois où il avait été aussi excité.
« Devrions-nous lui donner un petit spectacle d'abord ? » » demanda Bella, Laura sourit et recommença à l'embrasser, leurs langues se massant, leurs mains se caressant. Matthew regardait, fasciné par la vue de ces deux individus vraiment magnifiques faisant ce qu'ils faisaient.
Il tendit la main vers Bella et passa sa main sur son côté vers sa poitrine.
"Oh, quelqu'un ne peut clairement pas attendre, je vois." Dit-elle en riant en se roulant sur le dos. Matthew lui massait le sein droit tandis que Laura lui massait le gauche. Bella laissa ses mains se diriger vers les entrejambes des frères et sœurs, saisissant Matthews durement et caressant le clitoris de Laura. Les deux laissèrent échapper un faible gémissement de plaisir à l'unisson. Bella les travailla tous les deux pendant que Matthew glissait sa main de sa poitrine vers sa chatte rasée de près et commençait à lui frotter le clitoris, elle était déjà trempée. Laura déplaça sa main vers l'autre sein de Bella et commença à lécher le mamelon le plus proche d'elle. C'était maintenant au tour de Bella de gémir de plaisir alors qu'ils travaillaient tous les trois, s'excitant dans une frénésie excitée.
Matthew a travaillé la chatte de Bella jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment humide pour qu'il puisse glisser facilement ses doigts en elle. Elle haleta lorsqu'il atteignit ses deuxièmes jointures et frissonna alors qu'une vague de plaisir lui parcourut la colonne vertébrale. Elle a mis ses lèvres à l'oreille et a murmuré "J'ai hâte que ta bite soit en moi." Matthew sourit et embrassa ses lèvres alors qu'il glissait ses doigts dans et hors de son ouverture. Laura décida qu'il était temps de passer au niveau supérieur et commença à parcourir le corps de Bella, s'embrassant entre sa poitrine et jusqu'à ce que sa bouche soit au niveau de la fente de Bella. Elle commença à le sonder avec sa langue, lapant le jus d'amour de Bella entre les doigts de son frère alors qu'ils continuaient à la pénétrer.
La sensation de la langue de sa sœur massant ses doigts pendant qu'il baisait Bella avec les doigts poussait Matthew à bout. Sa sœur l'excitait tellement que sa virilité se tendait dans la main de Bella. "Quelqu'un s'amuse, n'est-ce pas ?" Observa Bella en lui faisant un clin d'œil.
Il lui rendit un clin d'œil. " Voudrais-tu essayer de me donner la tête ? " elle avait l'air nerveuse mais accepta. Il a facilement glissé ses doigts hors de son trou d'amour fluide, permettant à sa sœur un accès complet avec sa langue. Il fit glisser son corps vers le haut pour que son bâton soit au niveau de la bouche de Bella, elle se pencha nerveusement vers elle. Elle enroula sa main autour de la base de la tige et commença à lécher le bout.
Matthew pencha la tête en arrière et soupira de plaisir. "C'est incroyable Bella." Cela a semblé augmenter suffisamment sa confiance en elle pour qu'elle puisse mettre le bout dans sa bouche et commencer à le sucer. Elle passa sa langue le long du bas de la tige tout en suçant le casque. Matthew était surpris du talent dont elle faisait preuve pour quelqu'un qui ne l'avait jamais fait auparavant, mais il s'en fichait, tant que cela lui faisait du bien, il était heureux.
Laura a continué à lécher et à doigter la fente dégoulinante de Bella, tout en glissant ses doigts dans sa propre chatte. Gémissant alors qu'elle léchait le clitoris de Bella, le tapotant avec sa langue et passant sa langue sur les lèvres de sa chatte.
Bella avait réussi à se frayer un chemin à mi-chemin dans le puits de Matthews tout en massant la base de son bâton avec sa main. Elle le fit glisser dans et hors de sa bouche, enfilant de la salive entre le bout et sa bouche. "Oh mon Dieu, je n'en peux plus. Matthew, baise-moi ! » demanda-t-elle. Tous les trois ajustèrent leurs positions. Bella était allongée sur toute la longueur du lit, Laura chevauchait son visage pour pouvoir lui lécher la chatte comme Laura l'avait fait pour elle. Bella ne perdit pas de temps à faire courir sa langue le long de la fente de Laura. Laura gémissait de plaisir en sentant sa chatte devenir de plus en plus mouillée.
Matthew monta sur Bella en position de missionnaire. Il poussa son casque contre le clitoris de Bella, frottant sa tige dessus. Elle frissonna d'excitation à l'idée de pouvoir enfin faire l'amour. Elle a sauvagement dévoré la chatte de Laura, envoyant des vagues de plaisir dans la colonne vertébrale de Laura. Le suspens la tuait, elle voulait cette bite en elle. Elle se pencha et attrapa sa hampe, alignant le bout avec son ouverture en utilisant son autre main pour lui faire signe d'entrer en elle.
«D'accord», dit-il, «si ça fait mal, arrête-moi, car ça peut faire mal la première fois. De plus, un peu de sang est normal, alors ne vous inquiétez pas. Il réussit vaguement à distinguer un signe de tête alors que Bella continuait à dévorer la douce chatte de sa petite sœur. Il se poussa lentement en avant, sentant son casque écarter ses lèvres alors qu'il se glissait doucement en elle. Bella rejeta la tête en arrière, ignorant la chatte devant son visage. "Oh mon putain de Dieu, c'est incroyable!" Elle haleta.
Laura lui attrapa la tête et l'enfouit dans sa chatte. "Ne t'arrête pas, je suis sur le point de jouir." La demande de Laura fut acceptée alors que Bella retourna au travail en dévorant frénétiquement sa chatte. De courts halètements émanaient de Laura alors qu'elle se dirigeait vers son apogée approche. Elle commença à frotter sa chatte contre le visage de Bella. « Oh mon dieu, putain oui ! Ne vous arrêtez pas, ne vous arrêtez pas », a-t-elle plaidé. "Je vais jouir." Bella a continué à lécher et à sucer la chatte de Laura, elle pouvait goûter le jus sucré de l'orgasme à venir, ce qui la rendait encore plus sauvage envers sa chatte.
Laura commença à trembler de manière incontrôlable alors qu'elle atteignait son puissant point culminant. Son jus inonda la bouche de Bella alors que sa chatte avait des spasmes. Elle retint son souffle alors que l'orgasme envahissait son corps, remplissant chaque partie de son corps de plaisir. Bella a continué à travailler la chatte de Laura en prenant tout le jus d'amour dans sa bouche jusqu'à ce que Laura arrête de trembler et expire profondément en s'effondrant à quatre pattes, roulant sur le visage de Bella. Matthew n'avait pénétré Bella que d'environ un pouce pour qu'elle puisse se concentrer sur l'orgasme torride de sa petite sœur.
Il se pencha en avant et embrassa Bella, goûtant le jus sucré de sa sœur sur ses lèvres. Elle avait un goût incroyable. Il voulait enfouir son visage dans la chatte de sa propre sœur mais elle était clairement épuisée alors il a juste continué à embrasser son jus d'amour sur les lèvres de Bella. "Es-tu prêt?" » murmura-t-il à l'oreille de Bella.
«Je n'ai jamais été aussi prêt. Allez jusqu'au bout. Il lui sourit et se remit à l'embrasser, se glissant encore un peu plus à l'intérieur d'elle jusqu'à ce qu'il atteigne son hymen. "Cela pourrait faire mal." Elle hocha la tête et il poussa un peu plus fort, essayant de la faire entrer le plus délicatement possible, mais son impatience l'emporta sur elle et elle s'enfonça sur sa bite dure comme de la pierre. Ses yeux s'ouvrirent brusquement et la douleur traversa son ouverture.
"Oh putain, ça fait mal."
Il se pencha en avant et l'embrassa sur le front. "Je te l'avais dit."
"Oui, oui, tu l'as fait." Elle a accepté, "allez doucement pendant une minute." Il a fait ce qu'on lui a dit et s'est lentement glissé dans et hors de sa chatte serrée et dégoulinante. Il devait utiliser chaque once de maîtrise de soi pour s'empêcher d'exploser en elle immédiatement. Son air de douleur diminua lentement et elle commença à se pousser contre lui, lui suggérant d'aller plus profondément. À chaque glissade, il avançait un peu plus profondément jusqu'à ce qu'il sente son sac reposer sur ses fesses.
Il a continué à l'embrasser alors qu'il se glissait dans et hors de son tunnel d'amour, désespéré d'obtenir autant de jus de chatte de sa sœur que possible. Laura était allongée à côté d'eux, toujours haletante face à l'intensité de l'orgasme. "Laura!" Bella a appelé.
"Ouais" haleta-t-elle en retour.
"Il est là. C'est tellement bon."
Laura se redressa en position assise sur le lit avec un grand sourire sur le visage. "Je suis heureux pour toi bébé." Dit-elle en caressant les cheveux de Bella. Bella lui sourit en retour et l'attira pour un énorme baiser. Matthew a décidé qu'il allait essayer de participer à cela. Il bougea la tête et tous les trois partagèrent un baiser à trois. Laura semblait s'être un peu relâchée maintenant.
Matthew continua à glisser dans et hors de la chatte humide de Bella. Cela se relâchait un peu, ce qui lui donnait la liberté d'aller plus vite. Laura semblait avoir retrouvé un peu de vie et souhaitait rejoindre la fête.
Il sortit de la chatte de Bella et s'allongea sur le dos. "Grimpe sur moi, mais détourne-toi de moi." Bella était confuse mais fit ce qu'on lui disait. Elle posa ses pieds à plat sur le lit de chaque côté de lui, baissant ses mains derrière elle pour rester stable. Elle s'abaissa doucement pendant qu'il guidait son missile avec sa main pour l'aligner avec sa fente. Alors qu'elle l'atteignait, son casque écarta lentement ses lèvres alors qu'il glissait facilement à l'intérieur d'elle.
Elle a utilisé ses jambes pour se glisser de haut en bas sur toute la longueur de son manche. Matthew fit un clin d'œil à sa sœur. Elle savait exactement ce qu'il voulait dire. Elle se mit à quatre pattes devant eux et commença à passer sa langue le long du clitoris de Bella alors qu'elle glissait de haut en bas de la virilité de Matthews. De temps en temps, sa langue courait sous le muscle d'amour de son frère, le faisant trembler de plaisir.
La chatte chaude et humide de Bella était si bien enroulée autour de lui qu'il ne savait pas combien de temps il allait tenir, et l'odeur de sa chatte rendait Laura folle. Elle léchait violemment la chatte devant elle, tellement folle de la douce odeur qu'elle passait probablement plus de temps à lécher le jus de chatte de son meilleur ami sur le poteau de son frère qu'autre chose.
Maintenant que Bella commençait à se mettre dans le bain, Matthew décida de l'aider. Il a commencé à se pousser vers le haut pour rencontrer sa chatte alors qu'elle glissait sur toute sa longueur. Puis quelque chose a déstabilisé Matthew. Il sentit une main s'enrouler autour de la base de son bâton, mais ce n'était pas Bella. Il baissa les yeux sur son corps pour voir la main douce et soyeuse de sa douce sœur glisser de haut en bas de son corps alors qu'il se glissait dans et hors de sa meilleure amie.
Il continua à baiser Bella, essayant toujours désespérément de retenir l'inévitable orgasme qui allait arriver. Il avait fait du bon travail jusqu'à présent. Laura ne l'aidait pas en le branlant pendant qu'il glissait dans et hors d'une chatte vierge et serrée, mais c'était si bon qu'il n'osait pas l'arrêter. Bella devenait folle maintenant, glissant de haut en bas de Matthew aussi vite qu'elle le pouvait. Matthew recourait à n'importe quoi pour faire durer cette expérience incroyable, il pensait aux cours universitaires, à tout pour se distraire du pur bonheur qu'il éprouvait.
Il a eu de la chance, Bella a mal évalué sa longueur et il a glissé hors de sa chatte. Il soupira de soulagement en arrêtant de penser à l'université, mais malheureusement, Laura ne perdit pas de temps à enfouir sa bite aussi profondément que possible dans sa bouche. Sucer et aspirer chaque petite goutte du doux nectar de Bella. Il était choqué. Il ne pouvait pas croire qu'elle avait fait ça. C'était incroyable. Il a presque jeté sa charge directement dans la gorge de sa sœur.
Bella a lu dans les pensées de Laura, se soulevant et se glissant sur le missile Matthews, puis recula pour que Laura ait plus de nectar à savourer tout en faisant une gorge profonde à la bite de son frère. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait, et elle s'en fichait, tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle voulait cette bite, recouverte du jus de Bella, et elle la voulait dans sa gorge. Quand Matthew avait pensé que le baby-sitting était nul, ce n'était pas ce qu'il avait en tête, mais il était plus qu'heureux de l'accepter.
Bella s'enfila et s'enleva encore quelques fois pour que Laura reçoive autant de jus d'amour qu'elle le pouvait. L'alternance entre la chatte et la bouche rendait Matthew fou. Il ne savait pas s'il pourrait résister plus longtemps, mais Laura s'était installée maintenant. Il était de retour à l'intérieur de Bella et y restait jusqu'à ce qu'il ait fini. Laura a continué à lécher le clitoris de sa meilleure amie pendant que son frère se glissait en elle et en sortait.
Bella commença à avoir des spasmes violents comme Laura l'avait fait plus tôt, Matthew pouvait sentir sa chatte commencer à se contracter sur sa queue. Il continua à marteler sa fente, sa respiration étant désormais courte, chaque poussée lui procurant du plaisir depuis son ouverture jusqu'aux extrémités de son corps. Ses doigts et ses orteils picotaient à mesure que son apogée approchait. Laura continuait à lécher la chatte de Bella tandis que Matthew s'y engouffrait et en sortait.
"Oh mon Dieu, je vais jouir." Bella respira pendant que les deux autres continuaient à travailler sur sa chatte. Elle luttait pour reprendre son souffle, haletant dans le peu d'air qu'elle pouvait. « Oh putain ! Je jouis putain ! »
La chatte spasmodique de Bella envoie Matthew à bout. "Moi aussi."
"Oh mon dieu oui, remplis-moi." Elle prit sa dernière gorgée d'air avant que son corps ne soit complètement submergé de plaisir, tremblant et spasmé de manière incontrôlable. Sa chatte était serrée autour de la tige de Matthews, ce qui l'empêchait de résister. Il agrippa fermement ses hanches, s'enfonçant aussi profondément en elle qu'il le pouvait à plusieurs reprises. Il sentit sa virilité se tendre alors que sa fente resserrée glissait de haut en bas en lui traitant sa crème à l'intérieur d'elle.
"Oh putain!" Ils haletèrent à l'unisson. Il sentit la libération de ses muscles alors que l'orgasme se poursuivait, sa tige palpitait alors qu'il jetait pulvérisation après pulvérisation de son sperme au fond de sa chatte. Sa chatte avait des spasmes au rythme de ses palpitations, il sentit son jus couler autour de son casque suivi de la chaleur de sa crème se mélangeant à son propre jus.
« Oh mon putain de Dieu ! Je peux sentir que tu jouis. Je peux sentir que tu me remplis ! Putain de merde ! » Elle haletait alors que son orgasme s'éteignait. Laura léchait toujours vigoureusement sa chatte jusqu'à ce que les deux orgasmes soient terminés. Bella s'effondra sur Laura, brisée.
« Putain de merde ! C'était incroyable", murmura-t-elle alors qu'elle roulait de Laura sur le lit, les jambes ouvertes avec le sperme s'échappant de sa fente jusqu'à son trou de cul. Laura n'a pas perdu de temps à nettoyer son amie, léchant chaque goutte de sperme de son frère et l'avalant.
Matthew restait immobile, épuisé. Un énorme sourire sur son visage, son pénis commençant à s'effondrer sur le côté avec une goutte de sperme coulant du bout. Laura se tourna pour lui faire face, elle voulait le faire, mais elle n'était pas sûre que ce serait gênant maintenant que le moment était passé.
Il lui sourit et acquiesça. Elle sourit massivement alors qu'elle saisissait son bâton ramollissant, léchant la perle de sperme au bout du pénis mou de son frère, puis en suçant jusqu'à la dernière goutte en regardant le sourire sur son visage s'élargir. Après que Laura ait fini de trier son frère, elle tomba à côté de lui, l'entourant de ses bras puis l'embrassa sur la joue.

Après que Bella soit rentrée chez elle, Matthew et Laura s'assirent sur son lit. "Tu étais absolument incroyable" lui dit-il, la regardant dans les yeux en lui souriant.
"Je n'ai pas vraiment fait grand-chose pour toi." Elle a dit, semblant bouleversée, "c'était étrange au début, mais à la fin, c'était tellement bien."
"Oui, oui, c'est vrai. Mais les choses que vous faites avec votre bouche sont incroyables.
Elle rit puérilement "Merci."
Ils entendirent la porte d'entrée s'ouvrir. "Je suis à la maison!" C'était maman.
« Nous arriverons tout de suite ! » Ils ont crié en bas des escaliers.
"Peut-être que la prochaine fois qu'ils sortiront, nous pourrions essayer un petit quelque chose, juste toi et moi ?" Elle lui sourit timidement, espérant qu'il dirait oui.
"Très certainement" répondit-il en l'embrassant sur les lèvres. "Allez," continua-t-il, "allons voir maman."
Sa sœur hocha la tête et ils se levèrent tous les deux du lit.
"Oh, il y avait encore une chose," dit-il doucement.
"Qu'est-ce que c'est?"
« Qu'est-ce que Laura t'a murmuré plus tôt ? Cela me dérange vraiment.
Elle a ri. "Elle a dit qu'elle ne pouvait pas aider la personne dont vous tombez amoureux."
Il hocha la tête. "J'ai entendu ce moment-là."
« Puis elle a dit que vous pouvez sûrement comprendre que compte tenu du temps pendant lequel vous aimez votre frère, parfois cela ne fonctionne tout simplement pas comme il est censé le faire, il suffit de faire avec. »
Il était abasourdi. Elle rit en franchissant la porte et en descendant les escaliers.
"Sans blague." Se murmura-t-il.

Fin de la première partie

Articles similaires

C'est dans notre sang

C'est dans le sang Je suis arrière-grand-père, grand-père et père d'une lignée de descendants. Vous avez entendu la chanson I'm My Own Grandpa? Ma chanson thème devrait parler de Je suis mon pire ennemi. Je suis un vieil homme maintenant et je repense à la tempête de merde génétique que j'ai créée et je me demande pourquoi mes filles, petites-filles et arrière-petites-filles me laissent vivre sans au moins me castrer. La dernière fois que j'ai été accusée d'un crime sexuel, d'un viol statutaire, j'avais soixante-douze ans. C'était il y a trois ans et je ne pourrai plus jamais utiliser cette défense...

612 Des vues

Likes 0

Crête de cristal 2

Je me suis réveillé tôt, avant le soleil. Laura s'était retournée au cours de la nuit et me faisait face. Je pouvais sentir le froid sur mon visage et, dans la pénombre, je pouvais distinguer mon souffle tellement il faisait froid. J'ai posé mes pieds sur le sol froid de la cabine, j'ai mis mon peignoir sur mon dos et je me suis dirigé vers le salon pour rallumer le feu. Quelques bâtons de petit bois, un morceau de journal froissé et un petit souffle sur les braises firent bientôt rugir et crépiter le feu. Je me suis dirigé vers la...

404 Des vues

Likes 0

Surprise à 3 voies

J'étais déjà au lit depuis quelques heures lorsque les draps étaient mélangés et que le matelas bougeait un peu. Je me suis suffisamment réveillé pour me déplacer et faire de la place lorsque j'ai senti ses cheveux tomber sur mon épaule nue et son souffle se rapprocher de mon oreille. Elle se blottit contre mon cou alors qu'elle s'installait dans le lit derrière moi. Sa main douce et chaude commença sur mon épaule et caressa un chemin sinueux le long de mon bras, autour de ma poitrine et sur mon ventre. Il ne faisait aucun doute qu’elle voulait commencer quelque chose...

164 Des vues

Likes 0

MISE À JOUR ET EXCUSES AUX LECTEURS S'IL VOUS PLAÎT LIRE !!

Mise à jour rapide : actuellement en date du jeudi 1er août 2013 à 7h14, je voudrais informer mes lecteurs que je vais réécrire les chapitres 2 et 3. ils seront beaucoup plus détaillés et plus longs il y a aussi des scènes là-dedans qui seront importantes à l'histoire plus tard. les chapitres devraient être terminés au plus tard à la fin de la journée, mais seront probablement publiés plus tôt. le chapitre quatre sera écrit peu de temps après les mots et publié également. Je voudrais également m'excuser pour la qualité de mon travail, ils n'ont même pas été à...

1.9K Des vues

Likes 1

Rêve d'anniversaire

Bonne nuit, les enfants, et merci encore pour les super cadeaux. D'accord, maman... et nous pouvons dire que tu vieillis puisque tu vas te coucher si tôt. Je ne suis pas vieux, gamins... Je viens de passer une très longue journée et j'ai besoin de dormir. Bien sûr, maman, quoi que tu dises et vos enfants éclatent de rire alors que vous quittez le salon et retournez dans votre chambre. Vous fermez et verrouillez la porte derrière vous, puis vous vous déshabillez. Une douche rapide, pensez-vous, et vous partirez pour un sommeil bien mérité. Vous souriez à vous-même en pensant au...

1.8K Des vues

Likes 0

Les sales secrets de Lindsay

Ohhhhh ! Ohhhh ! Ohhhh ! Lindsay est toujours au paradis quand elle a son long gode en verre préféré avec le bord tourbillonnant qui entre et sort de sa petite chatte rose serrée. Elle rentre à la maison tous les jours et en a immédiatement besoin après une longue journée de travail. Son patron, M. Franklin, la rend folle tous les jours là où elle rentre à la maison et sort ce gode en gémissant son nom en souhaitant que ce soit sa bite et son bureau au lieu de ce gode et de cet oreiller. Elle adore frotter son petit clitoris alors...

1.4K Des vues

Likes 0

Le rêve de John devient réalité

John: John s'est réveillé vers cinq heures et demie du matin avec une érection encore une fois. Il baissa les yeux, prit sa main, la glissa dans son pantalon et commença à se frotter. La raison pour laquelle il s'est réveillé était à cause d'elle. Alexandria, bien qu'il n'ait que 15 ans et qu'il soit un étudiant de première année au lycée, il savait qu'il l'aimait. Tout en elle l'excitait ; L'odeur de son shampoing à la fraise dans ses riches cheveux brun foncé qui dépassaient juste ses épaules, ses seins en bonnet C, son cul merveilleusement serré et ses longues...

1.4K Des vues

Likes 0

Mom's Friend Dot, épisode 17

Mike, le deuxième mari de Jamie, a sorti la voiture de l'allée. Il sourit et fit un signe de la main en s'éloignant. Lui et leurs deux fils, Brandon et John, seraient partis pendant le long week-end de vacances. Jamie rentra dans la maison, un peu triste parce qu'elle serait loin de son homme pendant les deux prochains jours. Mais, elle savait qu'il n'y avait aucun moyen qu'elle puisse aller avec lui à la maison de ses parents. Alors, elle a pris une profonde inspiration et s'est convaincue que trois jours sans mari lui laisseraient le temps de faire son travail...

933 Des vues

Likes 0

Jolie petite baby-sitter

Tammy Lovett est entrée chez moi et j'ai eu du mal à regarder son petit cul. Elle a un magnifique cul bombé de 13 ans et des seins étrangement gros pour son âge, un bon bonnet D. Elle est entrée dans ma maison vêtue d'une minuscule minijupe qui montrait le bas de ses jolies fesses, et une chemise si serrée que ses mésanges gaies en faisaient presque éclater les boutons. 'Salut papa!' s'exclama-t-elle. Elle m'appelle toujours papa, comme la plupart des gens, et je l'ai toujours appelée ma petite fille. 'Hé petite fille, Aimee s'est couchée tôt, elle dort dans sa...

834 Des vues

Likes 0

Mme Milk a besoin d'un homme à tout faire

Jan avait une grande maison à flanc de colline et depuis son divorce, quelqu'un devait s'occuper de la propriété. Elle a trouvé un homme à tout faire et lui a fait faire des travaux de jardinage l'après-midi pendant qu'elle faisait son travail de bureau. La liste de ses tâches était laissée à l'extérieur dans la boîte aux lettres et son chapeau à larges bords le cachait de tout regard indiscret par sa fenêtre. Il était encore inconnu et invisible au sens physique. Alors que le crépuscule approchait, il finissait de jardiner et elle le vit s'arrêter en bas. L'heure dite était...

828 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.