Aventures de la fille exhibitionniste, partie 3

378Report
Aventures de la fille exhibitionniste, partie 3

Bref résumé des parties 1 et 2. Kadri a senti à 11 ans, que sa passion c'est l'exhibitionnisme. Débutant nue à la plage du lac, elle devient de plus en plus audacieuse. Elle a aussi eu des relations sexuelles à 12 ans avec son coach et elle est devenue accro au sexe. Kadri n'a même pas hésité à sortir nue l'hiver. J'ai rencontré Kadri, quand elle a fait du stop et je l'ai récupérée. Je lui ai proposé des expériences d'exhibitionnisme et la dernière partie s'est terminée, lorsque Kadri a passé environ 2h30 nue au centre commercial.

NB ! L'anglais n'est pas ma langue maternelle!

Lorsque Kadri s'est assise dans la voiture en revenant du centre commercial, elle était très heureuse. Et comme toujours très excitée après des expériences d'exhibitionnisme. C'était évident, que nous avons fait l'amour immédiatement après avoir quitté la ville et nous être tournés vers la forêt.
Encore une fois, je jouis sur le visage de Kadri et assise dans la voiture et sans essuyer le sperme de son visage, elle dit en souriant: "Maintenant, ce serait une étape intéressante dans un magasin."
« Vraiment ? » ai-je demandé. "Dans un lieu public nu et éjaculer sur le visage ?"
« Pourquoi pas ? » dit-elle. „J'aime choquer les gens, en restant cool.“
J'ai pensé un instant, puis-je organiser deux autres hommes pour cette expérience et si nous jouissons tous sur le visage de Kadri, elle sera presque complètement couverte. „J'aime l'idée !“ ravi Kadri. „Mais pourquoi seulement trois, peut-être plus d'hommes ?“
„Mais qu'en est-il de la voiture? Nous devons conduire après cela immédiatement au magasin et où puis-je laisser le reste des hommes ? Cette voiture est trop petite pour plus de quatre personnes », expliquai-je. "Mais nous essaierons de ne pas avoir de relations sexuelles quelques jours et mangerons plus d'œufs et la charge sera énorme!"
„Oh, oui !“ cria Kadri. „Je n'ai beaucoup de chance qu'à 13 ans d'avoir des relations sexuelles avec trois hommes d'affilée. Mais j'ai fantasmé une trentaine, voire une centaine d'hommes. Vous imaginez : vingt hommes me baisent, mais je n'en ai pas assez ! S'il vous plaît, plus! Maintenant, quarante ans c'est fini, mais ça ne fait que commencer !“
"Je vois, tu rêves de gangbang," dis-je.
"Oui, je ne suis jamais satisfait", a déclaré Kadri et a recommencé à me frotter la bite. Elle voulait du sexe une fois de plus….
Après deux jours dans le journal local est apparu un article intitulé "Une fille nue a passé du temps dans un centre commercial". Que j'avais peur qu'on ne puisse pas se passer de nouvelles. Je peux seulement dire que cette histoire était juste. Tous les commentaires étaient pertinents et personne n'a exagéré.
Trois personnes ont été interrogées, une vendeuse de magasin de chaussures, une cliente et un représentant de la police locale.
La vendeuse a raconté comment elle avait réagi à l'arrivée de la fille nue au magasin. „Quelques secondes j'étais confuse, mais j'ai ensuite décidé de la traiter comme une cliente normale. Et elle était comme une cliente ordinaire : essayant plusieurs sandales, qui lui allaient bien, demandant le prix et les couleurs, puis elle a choisi une paire, l'a payée et est partie. Elle était très détendue et calme, même j'ai remarqué que ses mains ne tremblaient pas du tout. Je pense que cela signifie beaucoup pour son comportement », a décrit la vendeuse.
Également client, un jeune homme, a décrit Kadri se promenant dans un centre commercial avec beaucoup d'assurance : "Si cela avait été une blague ou un pari, elle se serait comportée différemment. Mais elle souriait aux passants et elle disait : „Regardez, c'est tout à fait normal, ce que je fais ici.“ J'étais vraiment impressionnée et pas seulement pour la nudité, mais son extrême confiance en soi.“
Et finalement la police a expliqué que Kadri (elle ne connaissait évidemment pas son nom) ne peut pas être punie. "Dans ce cas, notre loi est actuellement incomplète", a déclaré le policier. „Elle ne peut pas être blâmée en offense, car seulement ÊTRE NU (accent mis par les journaux) n'est pas un crime. Certains articles de loi décrivent un comportement inapproprié ou offensant, mais nous ne pouvons pas blâmer la fille sous ce point. Aucune enquête ne sera donc lancée.“
Je poussai un soupir de soulagement. Kadri n'a pas été accusé. Cependant, le journal l'a décrite comme une très jeune fille, considérée comme (!!) mineure et même certaines des caractéristiques physiques énumérées. Mais je n'ai même pas parlé d'article à Kadri, parce que c'était un journal local et pas très répandu, alors à peine quelqu'un découvre Kadri en tant que client nu.
Il ne restait que deux semaines avant le début de l'école et nous avons dû faire d'autres expériences d'exposition, comme nues au dîner ou en bus (ou en train) nues ou en auto-stop nues. Le père de Kadri travaillait pendant les étés à l'étranger, dans l'un des pays du nord, au parc aquatique, qui n'était ouvert que de fin mai à début septembre. Et maintenant, la mère de Kadri était aussi avec son mari et Kadri a donc beaucoup de possibilités de vivre des expériences passionnantes. Elle n'était pas non plus chez sa tante comme il y a un an en été, car à 13 ans, elle était capable de se débrouiller seule.
Mais avant le dîner nu et la balade, nous devions tenir notre promesse et laisser Kadri aller à la boutique cum-on-face look. Kadri est sortie habillée de chez elle, mais s'est bientôt retrouvée nue dans la voiture. Elle était excitée, quand elle a vu deux jeunes hommes assis dans la voiture et elle a su avoir bientôt des relations sexuelles avec eux et du sperme au visage.
Nous avons choisi un endroit à environ 1 km du magasin en bordure de route, qui n'était pas grand, normalement il n'y avait que peu de gens pour acheter de la nourriture. Kadri a fait rage sans relâche avec trois mecs, les aidant à garder l'excitation. « Oohh, aaahhh ! » a gémi le premier de nous et il a joui. Une énorme charge de jus couvrait le visage de Kadri, mais ce n'était pas tout. J'étais le deuxième et mon autre ami le dernier, mais il jouissait comme un fusil de chasse et Kadri était maintenant partout dans le visage. Elle a essayé de ne pas avaler et nous avons rapidement sauté vers la voiture, nous sommes allés au magasin au coin de la rue, la voiture n'a rien vu et Kadri est descendu de la voiture. Du sperme tombait du visage sur ses seins et des cheveux sur les épaules, lorsqu'elle est entrée dans le magasin, où seuls deux jeunes hommes et une famille se trouvaient à l'intérieur. Et aussi vendeuse.
Kadri était également en sueur et mouillée entre les jambes et lorsque des jeunes hommes l'ont remarquée, l'un d'eux a dit à l'autre : "Regardez, elle vient de finir de faire l'amour et a immédiatement couru au magasin. Même le visage n'est pas essuyé.“ Les deux jeunes riaient. La famille avait peur, ils avaient une jeune fille, qui a demandé : "Pourquoi elle devait être nue en magasin ?"
« Ne demande pas, on part vite », dit papa. „Quelle salope !” dit-il à haute voix, que Kadri entend aussi.
La vendeuse n'a pas réussi à se plier aux rires lorsqu'elle a vu le visage de Kadri. „D'où vous venez !” dit-elle avec émerveillement. Mais Kadri posa des marchandises sur le comptoir et se contenta de sourire.
„Tu as eu un sexe vraiment féroce, mais comment oses-tu venir au magasin comme ça ?” a demandé la vendeuse.
"Tu ne penses pas, c'est une bonne idée ?" dit Kadri.
"Peut-être," dit la femme. "Tu as l'air très méchant !"
Kadri est retourné à la voiture et a dit soulagé : « Ça s'est bien passé ! Le père de famille était en colère, mais ils sont partis rapidement. La vendeuse était de bonne humeur et a pris cela comme une blague. J'ai vraiment apprécié, c'était quelque chose de spécial !“
Bien sûr, Kadri était prêt à refaire l'amour, mais nous ne l'étions pas. Seulement dix minutes se sont écoulées, quand nous avons tiré du jus sur son visage. Kadri a de nouveau une bonne idée. "Laisse-moi sortir, je vais faire de l'auto-stop et trouver un chauffeur pour me baiser", a-t-elle dit.
„Mais qu'en est-il de vos vêtements? Vous devez les récupérer avant de rentrer chez vous », ai-je demandé.
"Pas de problème", a déclaré Kadri. „Je trouverai le moyen de vous informer, où je suis.“
Et nous avons laissé Kadri tranquille, comme elle le souhaitait. Sans aucun vêtement, sans téléphone portable, sans argent, qu'elle n'avait nulle part où mettre. Kadri nous a fait signe et se tenait au bord de la route, prête à faire du stop avec des voitures qui passaient à 120 kilomètres de chez elle.
"Elle fait maintenant quelque chose de totalement extrême", a déclaré mon ami.
„Ne vous inquiétez pas, elle aime ça. Je suis sûr qu'elle survivra », ai-je dit.
Kadri était content. Elle était maintenant complètement sans protection, mais c'était excitant pour elle. „Wow, j'ai rêvé de cette situation très longtemps“, pensa-t-elle. "Je suis laissé nu n'importe où et je n'ai aucune idée de ce qui va se passer."
Quelques voitures la dépassèrent et l'une d'elles donna le signal, alors que la jeune fille marchait le long du bord de la route. Elle n'avait pas encore levé le pouce pour faire de l'auto-stop. Puis elle a traversé la route et a commencé à faire de l'auto-stop. Non vers la maison, mais dans le sens inverse. Étonnamment, les voitures ne se sont pas arrêtées. De plus en plus de voitures dépassaient Kadri, mais personne ne s'arrêtait. Certains des conducteurs ont ralenti brièvement, mais ont ensuite appuyé sur la pédale d'accélérateur. „Est-ce qu'ils ont vraiment peur“, pensa Kadri. "Peut-être que leurs femmes sont assises sur la voiture et que l'homme ne peut pas prendre une fille nue?"
Alors qu'elle était environ vingt minutes debout au bord de la route, finalement une Volkswagen s'est arrêtée. Un homme d'environ 40 ans était sur le siège du conducteur et a demandé où Kadri voulait aller. Kadri a dit le nom de la ville, à 70 kilomètres au sud d'ici, comme je l'ai déjà dit, en face de sa ville natale. "Alors vous pouvez me rejoindre, j'y vais", a-t-il dit. « Merci », a déclaré Kadri en s'asseyant près de la voiture.
Environ une minute plus tard, l'homme a demandé : " Avez-vous des ennuis ou quelque chose ? Vous vous êtes échappé de quelque part rapidement et n'avez pas réussi à vous habiller ? »
« Non, je suis simplement en voyage », a répondu Kadri.
"Vraiment? Je ne te crois pas.“
"Pourquoi pas?"
Maintenant, l'homme a commencé à rire à haute voix. "Je suppose que je n'ai aucune raison de vous dire pourquoi je ne le pense pas. Votre regard est suspect », a-t-il déclaré.
« Mon apparence ? » était Kadri malentendu.
„Oh, non, pourquoi tu plaisantes ?. Vous ne pouvez pas aller comme ça en ville, quand personne ne vous rencontrera là-bas et se cachera des yeux des gens », a déclaré le chauffeur.
"Je ne plaisante pas", a déclaré Kadri. "Si possible, emmenez-moi au centre-ville et vous n'avez pas à vous soucier de ce qui va se passer."
„Vous êtes exhibitionniste ?“ demanda le chauffeur.
"Je ne sais pas", a déclaré Kadri, un peu confus. "Je peux seulement dire que je n'aime pas porter de vêtements. Je me sens nu plus librement et plus fort. Les vêtements harcèlent les gens.
« Est-ce une sorte de religion ? »
"Pas question", a déclaré Kadri. „Dommage que personne ne comprenne ça. Je suis fière d'être nue et quand je marche dans la rue comme ça, je me sens privilégiée.“
"Mais répondez alors, pourquoi personne d'autre ne fait ce genre de strip-tease?"
„Quel strip-tease ? Vous n'êtes pas correct. Je ne me déshabille pas, je ne porte tout simplement pas de vêtements.“
"Quelle est la différence?"
"Désolé, tu es trop cruel avec la petite fille", dit tristement Kadri.
„Que puis-je dire ?“ s'étonna l'homme. „Je voulais juste expliquer que la société n'accepte pas ce genre de comportement. Tout le monde trouve ça bizarre.“
"Heureusement, ce n'est pas mon problème", a déclaré Kadri.
Le chauffeur secoua la tête. Il se sentait désespéré. Il n'avait plus d'argument pour justifier qu'une fille ne se promène pas nue en ville. "D'accord, je vais vous y conduire, mais ne dites plus de mots", a déclaré le chauffeur. Et tous deux restèrent silencieux jusqu'à la fin du voyage.
Quand ils arrivèrent en ville, il était 16 heures. Kadri a eu tout le temps de revenir, mais elle a décidé de profiter de la situation. La première fois qu'elle a été laissée nue dans une ville inconnue sans aucune aide et le frisson l'a entièrement saisie. Lorsque le chauffeur s'est tourné vers la place principale, Kadri a dit : « Merci beaucoup, cela m'a amené ici. Croyez, je me sens extrêmement heureux.“ Mais le chauffeur n'a rien dit, comme il l'avait promis. Il n'a arrêté la voiture qu'au coin de la place et Kadri est parti. Elle a seulement regretté de ne pas avoir trouvé de langage commun avec le chauffeur, et donc aucun rapport sexuel n'a eu lieu.
Les gens remarquèrent rapidement une fille nue marchant vers la place et des regards étonnés et des cris accompagnèrent Kadri. Un groupe de touristes étrangers filmait et photographiait une vieille église du 17ème siècle, mais maintenant ils tournaient leurs caméras vers Kadri et prenaient des photos rapides. Un touriste a crié à Kadri : « S'il vous plaît, puis-je prendre une photo avec vous ? » Kadri a accepté et l'homme a rapidement donné l'appareil photo à l'ami.
Quelqu'un a demandé au guide : „Est-ce une attraction spéciale de votre ville ?“ Mais le guide était presque sans voix. « Non-non, je… ne sais pas… d'où elle est venue », a-t-elle dit de manière inégale.
Kadri se tourna maintenant vers le parc, où il y avait moins de monde. Elle n'avait évidemment pas peur, mais dans son esprit, elle savait qu'une éventuelle confrontation avec la police n'aurait pas été agréable.
Mais n'allait pas beaucoup plus loin, si quelque chose arrivait. Une femme avait déjà remarqué Kadri sur la place et courait après elle maintenant. Elle attrapa la main de la fille et cria : « Quelle salope ! Que pensez-vous de lui-même ? »
Kadri avait vraiment peur. Elle a essayé de se relever, mais la femme était plus forte. Certains marcheurs du parc se sont approchés et ont vu une situation quelque peu comique, comment la grosse dame tenait une fille nue. Ils pensaient que cette mère est là pour punir sa fille. Un homme est intervenu et a crié à la grosse dame : « Qu'est-ce que tu fais ici et pourquoi tu as obligé ta fille à se déshabiller ?
Elle a couru environ une centaine de mètres et s'est arrêtée dans la rue, où aussi des gens marchaient. Kadri s'est mis à pleurer. Sa main a été blessée par la poigne de la femme. Heureusement, un garçon de 18-19 ans s'est approché de la fille et lui a demandé ce qui s'était passé. "Une femme m'a brutalement attaquée", a déclaré Kadri avec colère.
„Pourquoi es-tu nu ?” demanda le garçon.
„Parce que je n'ai pas de vêtements. Je ne les ai pas pris.
„Comment tu es venu ici sans vêtements. Où est ta maison?“ demanda le garçon.
Kadri a nommé une autre ville, à 190 km d'ici et a ajouté : "Mes amis m'ont emmené dans la forêt, mais ils sont partis de chez moi et j'ai fait du stop ici."
"Vraiment? Mais pourquoi, si tu n'avais pas de vêtements ?
„Oh, c'est encore difficile à expliquer. Je n'aime vraiment pas porter de vêtements. Je me sens mieux nu, mais les gens pour une raison quelconque ne peuvent pas accepter cela", soupire Kadri.
« Viens avec moi, je peux te donner des vêtements. Ma maison est ici et je suis seul en ce moment », a déclaré le garçon.
Kadri a accepté. Ils se rendirent rapidement à l'appartement du garçon et il commença à chercher des vêtements, qui conviendraient aussi aux femmes. „Non, non !” dit Kadri. „Je n'ai pas besoin de vêtements. Je suis seulement venu ici, peut-être qu'on boira du thé ou du café ?“
Kadri s'assit provocante jambes écartées sur le canapé. Son regard disait clairement : tu ne vas vraiment pas me baiser ? Le garçon a compris, mais a demandé : „Tu as l'air très jeune. Est-ce qu'il n'y a pas eu de problèmes ? "
« Quel problème ? » demanda Kadri en riant. "C'était mon seul but de trouver quelqu'un. Je suis déjà mouillé !“
Ils ont baisé très fort, Kadri a tout essayé, ce qu'elle a pu faire et le garçon a été surpris, à quel point cette petite fille au lit était expérimentée. Après le rapport sexuel, ils étaient allongés dans le lit et Kadri a admis. „C'était bien, mais pas assez pour moi. Je ne sais même pas pourquoi j'ai tant de désir sexuel. Je ne me considère pas comme une garce, mais je ne peux pas vivre sans sexe. Désolé!"
"Tu n'as pas dit quel âge as-tu ?"
"Qu'est-ce que tu vas me donner?"
"Je ne sais vraiment pas, mais vous ne pouvez pas avoir plus de 16 ans", a déclaré le garçon.
„Je n'ai que 13 ans et mon anniversaire était fin mai, donc il y a seulement trois mois.“
„Wow!“ garçon admiré. "Je n'ai jamais couché avec une fille aussi jeune. Mais tu étais assez expérimenté.
„Je le suis vraiment et je rêve aussi de gangbang. Tu ne peux pas arranger ça pour moi ? », a demandé Kadri.
„Wow!“ était à nouveau un garçon surpris. „Vous savez, notre entreprise est en ce moment en vacances d'une semaine. Je suis actuellement en service dans l'armée et je peux vraiment trouver la plupart de mes amis de l'entreprise, environ 30 à 40 gars. Mais à quel endroit, je ne sais pas", pensa le garçon.
Puis il a commencé à retrouver ses amis en les appelant. Certains de ses amis étaient quelque part en fête ou en train de boire, mais le garçon a rapidement expliqué une situation. Il a essayé de rassembler pour demain autant de gars que possible et les a également consultés sur une place possible. Finalement, il a dit à Kadri : "Je ne sais pas exactement combien de garçons viennent, mais nous devons partir dans une autre ville, où se trouve une petite salle de sport. C'est fermé en été, mais mon ami peut l'utiliser pendant une journée. "
Le soir, le garçon et Kadri sont retournés en ville. Le garçon a insisté pour que la fille mette des vêtements, mais Kadri a refusé. "Oh, qu'est-ce que je peux faire de toi ? Peut-être que dans certains endroits, vous pouvez aussi manger nu. Mais pourquoi tu dois y aller comme ça, si je peux t'offrir des vêtements ?“
"Parce que j'aime vraiment ça", a déclaré Kadri. „J'essaie maintenant d'être nue le plus longtemps possible. Jusqu'au gangbang de demain et après aussi. Je suis vraiment fier d'être nu en ville. Je me sens beaucoup à l'aise.“
Kadri ne m'a pas appelé ce soir-là et j'étais vraiment inquiet. Je ne pouvais rien faire, j'espérais seulement qu'elle allait bien. Et elle l'était, heureusement.
De nouveau dans la rue, les gens regardaient Kadri, qui parlait au garçon et il remarqua que cette fille nue se sentait vraiment détendue. Ils ont choisi un fast-food et d'autres clients ont été stupéfaits quand une fille nue est apparue. Le serveur était un peu douteux, mais a décidé de répondre aux besoins d'une cliente nue et lui a donné un cheeseburger, des frites et du coca. Il pensa que Kadri et le garçon allaient emporter de la nourriture, mais ils mangeaient ici et Kadri se rassit les jambes largement écartées.
Maintenant, tout le monde la regardait ouvertement et Kadri se sentait à nouveau heureux. Elle voulait tellement, que tout le monde acceptera son apparence nue. Elle rêvait qu'elle pouvait aussi aller à l'école nue, mais elle savait que c'était impossible. C'était vraiment triste.
Et le lendemain, c'est enfin arrivé : Kadri a eu le gangbang tant attendu. A midi, un ami est venu avec une voiture à l'appartement des garçons et a emmené Kadri et lui. Un ami a été surpris que Kadri soit déjà nu et a demandé : „Elle est prête ou quoi ?“
Kadri a ri: "Je n'ai pas pris mes vêtements et je suis venu ici nu. Donc je suis prêt, mais nous devons attendre les autres.“
28 gars se sont réunis au gymnase et bientôt ils ont commencé. D'autres se masturbaient et attendaient leur tour et les garçons essayaient de suivre l'ordre. Certains d'entre eux ont baisé dur, mais quelqu'un était tellement excité de voir une fille très jeune et attirante, qu'ils venaient trop vite. Ils ont tous essayé de finir dans la bouche de Kadri. Kadri a pris une charge, puis a souri et a avalé. Puis elle a montré sa langue, que tout était clair.
Kadri gémissait et criait beaucoup, elle était vraiment boostée par les bites des garçons. Elle a eu beaucoup d'orgasmes d'affilée et elle a perdu la notion du temps. "Ouah! Elle a tout avalé ! », a déclaré un garçon, qui avait déjà baisé Kadri. Quand Kadri a avalé le dernier et que tous les garçons ont fini, elle s'est levée rapidement et a dit : « Merci beaucoup ! Je ne suis pas encore fatiguée, mais j'en ai assez », dit-elle calmement.
Les garçons étaient vraiment impressionnés, que Kadri ait si bien accueilli le procès. "J'espère que c'est aussi la douche", a-t-elle dit et le garçon, qui a obtenu une clé de la salle de sport, a conduit Kadri à la douche. Les garçons prenaient aussi leur douche, mais pas tous en même temps, car il n'y avait pas assez de place pour tout le monde.
Un garçon a demandé à Kadri à la douche : "Tu as vraiment l'air d'apprécier ça ?"
"Bien sûr", a déclaré Kadri. "Tout le monde sait que le sexe est un plaisir."
"Ils ont dit, tu n'as que 13 ans", a demandé le garçon.
"Oui. Peut-être que je suis le plus jeune à avoir participé à un gangbang et j'en suis fier", a déclaré Kadri.
Les garçons ont ensuite conduit Kadri sur la route, où elle a recommencé à faire de l'auto-stop. Maintenant vers sa ville natale.
Sera poursuivi.

Articles similaires

Rythme des rails

Nous sommes sortis de la gare Union vers 20h. Dans la chanson, le train part le matin et arrive le soir. Je suppose que les choses avaient changé depuis que Steve Goodman a pris le train et écrit la chanson. Je pourrais vivre avec ça. Depuis que j'ai entendu pour la première fois Arlo Guthrie chanter The City of New Orleans, je voulais faire ce voyage. Souvent, au travail ou sous la douche, je me retrouvais à fredonner la mélodie. Maintenant, j'étais en fait dans le train légendaire, allant de Chicago à la Nouvelle-Orléans. Nous serions en train de changer de...

262 Des vues

Likes 0

Life's Strange Turns Partie 3

Les étranges tournants de la vie, partie 3 Le lundi et le mardi allaient et venaient, sans rien d'excitant, sauf que Sandy a appelé pour dire qu'elle avait reçu une belle offre sur la maison d'un couple d'environ 30 ans. Ses enfants étaient de retour de chez leur père, donc elle ne pouvait pas venir, mais voulu. J'étais allé au gymnase après le travail lundi, mardi et mercredi, et j'avais discuté avec une jolie femme de ma tranche d'âge qui était intéressante et qui n'avait ni bague ni autre preuve d'engagement. Nous avons parlé, alors que je l'aidais à réajuster une...

228 Des vues

Likes 0

Fat Bastards me viole le cul - histoire 4

Je savais que The Fat Bastard serait là aujourd'hui pour percevoir son loyer et je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je n'avais pas l'argent, donc j'étais sûr qu'il voudrait encore me baiser, mais je ne savais pas ce qu'il pourrait vouloir d'autre. La première fois qu'il est venu, il m'avait juste baisé lui-même, mais la deuxième fois, il m'avait aussi donné à son fils. Ce serait la troisième fois et je soupçonnais que lui et son fils voudraient encore me baiser, mais je ne savais pas si cela suffirait à couvrir le loyer du mois. J'étais allongé sur mon...

327 Des vues

Likes 0

La femme veut un autre bébé (1)

Ceci est une histoire fictive impliquant ma femme et son beau-père Ma femme Nicole et moi sommes mariés depuis 7 ans et avons trois merveilleux enfants. Nous vivons dans une petite ville et la plupart des gens ici sont des amis proches et beaucoup de famille. Lorsque notre premier fils est né, on lui a diagnostiqué un syndrome et c'est à ce moment-là que nous avons découvert que nous étions tous les deux porteurs d'un gène. Après que notre deuxième fils ait été diagnostiqué avec le syndrome, il a décidé que je devrais subir une vasectomie pour empêcher que d'autres enfants...

686 Des vues

Likes 0

Sucer et avaler_(1)

Cela faisait longtemps que je pensais à ça, qu'est-ce que ça ferait de sucer un mec ? Qu'est-ce que ça ferait d'avoir une vraie bite qui glisse dans mon cul ? J'ai 39 ans et je suis marié et je n'ai jamais eu cette démangeaison correctement grattée. Bien sûr, ma femme a utilisé des sangles, mais cela ne s'est jamais senti tout à fait bien. Je devais le découvrir alors j'ai commencé mes recherches sur les branchements locaux pour les hommes. Finalement, j'ai trouvé un gars qui était Bi-Curieux et vivait sur place, pour sa vie privée, nous l'appellerons David. David...

634 Des vues

Likes 0

Eddie, la mère de son ami et Betty

June Cleaver était maman de deux jeunes hommes bien élevés, Waldo, 20 ans, et Theo, 19 ans. Elle était votre femme au foyer de banlieue américaine typique qui aimait son mari Ward et était mariée avec lui depuis plus de 32 ans maintenant. June, 53 ans, était empilée avec des seins de 40dd, un gros cul rond et elle était sinueuse. À 5 pieds 9, elle était un grand verre d'eau et c'est pourquoi le jeune Eddie Haskell, convoitait la mère de son meilleur ami. Eddie, 20 ans, avait récemment découvert l'hypnotisme, et il s'est rendu compte qu'il était vraiment bon...

318 Des vues

Likes 0

Juste pour s'en sortir II

La lumière du soleil qui passe par la fenêtre de la chambre me réveille. C'est directement sur mes yeux. En gémissant, je me retourne dans mon sac de couchage et fourre ma tête sous mon oreiller. Une main secoue brutalement mon épaule et Tyler m'enlève l'oreiller. « Lève-toi, Nathalie ! Ne m'oblige plus à te conduire à l'école ! Tyler se plaint exaspéré. Il secoue toujours mon épaule. J'ouvre les yeux et le fixe. Il me fixe et n'arrête pas de me secouer l'épaule. Laisse-moi! je claque, irrité. Il secoue la tête et disparaît dans la pièce principale. Tyler est mon...

276 Des vues

Likes 0

Quatre ans après la pêche au thon

C'est maintenant l'hiver 2009 presque cinq ans depuis notre grand voyage de pêche. Vous avez peut-être lu mon histoire sur un voyage de pêche au thon où ma femme était «malade» et est restée à la maison et j'ai emmené un de nos amis pêcher. C'est au cours de ce voyage où elle m'a dit qu'elle s'était interrogée sur ma bite depuis ou à l'université il y a de nombreuses années. Nous avons fini par avoir du bon sexe tous les trois sur mon bateau dans l'océan. Aucun de nous n'a jamais parlé de ce jour pendant près de cinq ans...

670 Des vues

Likes 0

Rite de passage

Rite de passage Chapitre 1 Les jambes de la sœur de Jimmy Smith ont été jetées sur chacune de ses épaules alors qu'il s'enfonçait fort dans son tunnel étroit. En baissant les yeux, il pouvait voir la mousse blanche recouvrant son sexe et le doux brun duveteux de ses poils pubiens. L'air rempli des sons spongieux de sa bite martelant sa chatte humide juteuse. Ses petits seins volaient d'avant en arrière. Ses cheveux bruns mi-longs entouraient son visage en sueur. Ses yeux se fixèrent sur les siens, sa bouche s'ouvrit et un doux miaulement en sortit. Ses hanches pleines se soulevaient...

588 Des vues

Likes 0

Fallout Four Futanari

Fallout Four Futanari Le voilà, Jalbert Brothers Disposal, a déclaré Brand. Paige Carter, grande, mince et aux yeux gris avec des cheveux blonds courts, serrait plus fort son fusil à pipe automatique alors qu'elle regardait la colline vers les bâtiments bas délabrés et fragmentaires et les tas de ferraille. Elle regarda son équipe de pillards avec un air dubitatif. Brand se tenait avec ses jumelles fixées sur l'emplacement, son revolver .44 dans son étui à la hanche, presque caché par l'armure à pointes qu'il portait. Il était stoïque et calme, pour la plupart ; une psychodépendance l'a fait éclater de colère...

596 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.