MelindaMerm - Ma première grosse bite

588Report
MelindaMerm - Ma première grosse bite

Cette histoire parle de ma première grosse bite. Je suis plutôt timide et généralement conservateur. Je suppose que je peux être décrite comme une femme professionnelle. J'ai été avec pas mal de mecs mais je n'ai jamais été avec un mec pendu. J'ai une sœur jumelle (nous ne sommes pas identiques) et elle se vantait d'un gars qu'elle voyait et à quel point le sexe était génial parce qu'il était pendu. Ma sœur est la sauvage et ce depuis que nous sommes adolescents. Je vois le même homme depuis plus d'un an maintenant et c'est peut-être lui que je finirai par épouser. J'ai beaucoup réfléchi au mariage et j'avais l'impression que je devrais au moins vivre une expérience similaire à celle de ma sœur avant de m'installer. Je suppose que les commentaires de ma sœur m’ont vraiment touché. Ayant été avec une douzaine d'hommes, on pourrait penser que j'aurais eu de la chance de cette façon. Après ma conversation avec ma sœur, j'ai commencé à regarder beaucoup de vidéos porno de mecs bien membrés et ça m'excitait vraiment. Au fil des semaines, c'était devenu une obsession. Je savais que je devais satisfaire ma curiosité. J'avais un prochain voyage de travail à Boston. J'ai pensé que ce serait peut-être le bon moment parce que je serais loin de chez moi. Je pourrais vivre une aventure unique dans l’intimité de ma chambre d’hôtel avec un gars que je n’aurais plus jamais à revoir. Cette partie du plan semblait parfaite. Hmmmm, mais comment trouver un gars qui correspond à mes « qualifications » ? Je ne voulais pas laisser cela au hasard.
Je décide donc d’écrire une annonce sur Craig’s List. L'annonce ressemblait à ceci :
Tout d’abord, je suis nouveau dans ce domaine. À propos de moi : je suis une femme de 30 ans. Je mesure 5' 3" et pèse 120 livres, cheveux bruns et yeux bleus. Les gars me draguent beaucoup donc je pense que c'est assez attirant, mdr. Alors pourquoi je poste ici ? J'ai un fantasme sur lequel je veux agir. Je n'ai jamais été avec un homme bien doté. J'ai un petit ami stable, donc je recherche seulement du plaisir sans conditions. Ce serait une aventure « ponctuelle » pour moi, car je suis en voyage d'affaires à venir la deuxième semaine de novembre. Mon homme idéal aurait entre 35 et 40 ans, blanc et marié. AUCUN JOUEUR !!!. Votre photo de visage reçoit la mienne en retour.
Comme vous pouvez l'imaginer, j'ai reçu beaucoup de réponses. Je n'avais pas réalisé combien il y avait de mecs excités… mdr, même si la plupart d'entre eux ne correspondaient même pas à ma demande d'un mec blanc entre 35 et 40 ans. Après quelques jours, j'en ai finalement eu un qui m'intéressait. moi. Son nom était Steve et sa réponse écrite était polie et sa photo de visage était attrayante. Il était beau avec des cheveux blonds et avait l'air d'être du genre robuste. Il a dit qu’il mesurait 37 ans, 5’ 10’’ et pesait 195 livres. Il était marié et que ce serait sa première tentative de liaison. Il était marié depuis 10 ans et a récemment décidé qu'il chercherait à s'amuser. J’ai aimé ça car il semblait qu’il n’était pas un « joueur ».
Je lui ai répondu en disant que j'aimais son e-mail et sa photo. Je lui ai fait savoir que j'étais intéressé et je lui ai envoyé ma photo de visage. J'ai écrit que s'il pensait que j'étais attirant, qu'il me le fasse savoir. Il ne lui fallut pas longtemps pour répondre. Il pensait que j'étais une vraie « bombasse » (ses mots ne sont pas les miens) et qu'il était flatté que je le trouve attirant.

Je suppose que je devrais me décrire un peu mieux. (Je sais que quand je lis ces histoires, j'aime les descriptions). Je m'entraîne donc je suis en bonne forme. Je suis tonique, mes fesses sont un peu grosses (du moins je pense que oui) mais elles sont aussi très solides. J'ai des taches de rousseur sur le visage et le corps. Mes cheveux sont épais, bruns et jusqu'aux épaules. J'ai un joli teint et je bronze facilement. J'ai des seins de taille moyenne, 32C.

Il a écrit : « Quelle est la prochaine étape ? » Je lui ai répondu en lui demandant si je pouvais voir une photo comme preuve qu'il était effectivement bien doté. Je dois admettre que c'était très excitant d'attendre sa réponse. Cela n’a pas pris trop de temps. Quand j'ai vu qu'il y avait un attachement, mon cœur a commencé à s'emballer un peu. Il m'a envoyé 4 photos. Il avait une bonne constitution solide. Sur les photos, je pouvais voir qu'il avait de très belles fesses et qu'il avait effectivement une assez grosse bite qui semblait également assez épaisse.

J'ai répondu en disant qu'il répondait définitivement à toutes mes exigences . Je lui ai dit que je voulais d'abord échanger des emails et faire sa connaissance. C'était important pour moi qu'il sache que je n'étais pas une salope et que c'était juste moi qui expérimentais. Je voulais aussi faire attention. Outre l’attirance physique, je voulais m’assurer que nous étions tous les deux sur la même longueur d’onde. Nous avons fini par échanger des emails pendant environ deux semaines. Nous nous posions diverses questions. C’était en soi une véritable excitation. J'avais hâte de recevoir le prochain e-mail. J'étais heureux de découvrir qu'il avait été fidèle à sa femme et que je serais son premier. Je ne voulais pas de joueur et je ne voulais certainement pas attraper de maladie. Je lui ai fait savoir que si nous nous connectons, nous devrons pratiquer des relations sexuelles protégées.

Au cours de ces échanges de courriels, j’ai découvert qu’il pouvait tenir longtemps et faire quelques tours, comme il le disait. Mon petit ami actuel manque de ces deux compétences, donc comme vous pouvez l'imaginer, c'était un autre gros avantage. C'était intéressant d'entendre les questions qu'il avait à me poser également. Il m'a posé des questions sur mes « habitudes de toilettage ». Je lui ai dit que j'étais complètement rasé. Il a dit qu'il espérait que je le serais. Il m'a posé des questions sur mes orgasmes. Je lui ai dit que cela me prenait du temps et que je n'avais un orgasme que lorsque mon mec me tombait dessus pendant un moment. Je lui ai aussi dit que je n'avais jamais eu d'orgasmes multiples lors d'une séance d'amour. Il a dit qu’il considérerait cela comme un défi personnel de changer cela. J'ai fini par lui envoyer plus de photos de moi. J'en ai eu quelques photos sexy qui ont été prises de moi dans un club. Il voulait des photos de nu mais je lui ai dit désolé mais je n'allais pas faire ça. Il a dit que c'était excitant pour lui qu'il soit mon premier grand. Il a dit que lorsqu'il était célibataire, il aimait la première fois qu'une fille le voyait juste pour voir sa réaction. Il m'a demandé si j'avais des questions à lui poser. J'ai dit pas vraiment (je l'ai fait mais je me sentais drôle de lui demander).

Après quelques échanges de courriels supplémentaires, j'ai finalement eu le courage de lui demander. Est-ce que ça convient toujours ? Je lui ai dit que les gars m'avaient dit que j'étais très… serré…. et ça… eh bien… ils n'étaient pas aussi… doués que lui. Encore une fois, je ne pouvais pas attendre de recevoir sa réponse par e-mail.

Il a dit qu'il n'avait jamais été avec une vierge mais que selon la fille, cela pouvait prendre un peu de temps pour s'y habituer. Il a poursuivi en disant qu'avant de se marier, il avait eu des relations sexuelles avec une fille qu'il avait rencontrée sur un bateau de croisière alors qu'il était en vacances. Elle était également très serrée et ils ont démarré et arrêté plusieurs fois. Même si au début elle était un peu « mal à l'aise », au bout d'un moment, elle a adoré. Il m'a dit de ne pas m'inquiéter, qu'il serait doux et qu'il irait lentement jusqu'à ce que je sois à l'aise. Son explication m'a rassuré sur le fait que ce type serait parfait pour moi. Nous avons convenu de nous retrouver au bar de l'hôtel le 2ème jour de mon voyage.

Le temps ne pouvait pas passer assez vite. J'avais des fantasmes tous les jours. Je regardais les photos qu'il m'envoyait et je regardais du porno tous les soirs. Je cherchais toujours les grosses bites et m'imaginais toujours à la place de la fille. Ces grosses et belles bites dures . J'ai même trouvé des vidéos de filles vivant leur première expérience de grosse bite. Quelques filles semblaient mal à l'aise, mais elles semblaient toutes bien et très satisfaites à la fin. Je ne pouvais pas attendre !!!

J'étais tellement nerveux de rencontrer ce soir-là. Je suis vraiment timide et cela ne me correspondait absolument pas. En fait, j'ai même pensé à l'annuler. Bien sûr, je ne l’ai pas fait, mais j’étais tellement nerveux.
Je voulais avoir l'air chic et attirant pour lui sans avoir l'air « salope ». J'ai décidé de porter un joli pull ajusté beige avec ma longue jupe marron. J'avais toujours reçu des compliments lorsque je portais cette tenue. Bien sûr, j'ai décidé cela une semaine avant de devoir voyager… mdr. J'avais également décidé de porter un soutien-gorge push-up noir légèrement rembourré avec une culotte coupe française assortie. J'ai regardé dans le grand miroir juste avant de descendre au bar. Ma silhouette était vraiment superbe dans cette tenue. J'avais l'air jolie, courbée et galbée. J'étais sûr de faire une bonne première impression lorsqu'il me verrait. J'ai pris une profonde inspiration et je me suis dit : « Je vais vraiment faire ça ».

Je me suis assis du côté vide du bar et j'ai commandé un verre de vin blanc. J'avais besoin de quelque chose pour calmer mes nerfs. Il n’était pas encore là et mon esprit bouillonnait de toutes sortes de pensées. Et s'il ne se présentait pas ? Et si c'était un connard ? Dois-je simplement l'oublier ? Que faisais-je ici en attendant de rencontrer un inconnu ? Heureusement, je n'avais pas encore fini mon verre lorsqu'il entra dans le bar. Je ne sais vraiment pas ce qui se serait passé s’il l’avait été beaucoup plus tard. J'avais tellement de doutes que je pensais finir mon verre et partir. Nous nous sommes reconnus tout de suite. Steve s'est assis à côté de moi, s'est présenté et m'a serré la main. Il nous a commandé à tous les deux un verre. Nous avons échangé de petites discussions pendant environ les 20 premières minutes. Nous avons tous deux convenu qu'un autre verre s'imposait avant de nous diriger vers ma chambre. Il m'a avoué qu'il était nerveux et nous avons tous les deux ri quand j'ai dit "Moi aussi, content de ne pas être le seul".

Steve avait une belle personnalité et m'a mis vraiment à l'aise car il avait un bon sens de l'humour. Il m'a beaucoup complimenté. Il a dit que j'étais encore mieux en personne. Il a même complimenté ma tenue. "Tu es très sexy et une vraie bombasse", dit-il. Cela m'a fait sourire et rire. C'était certainement un charmeur. Nous avons ensuite commencé à parler de certains de nos échanges de courriers électroniques et il m'a demandé si j'étais toujours inquiet à propos de la « chose en forme ». Je me suis senti un peu gêné et j'ai dit non, puis j'ai rapidement changé de sujet.
Il a fini son verre avant moi et m'a demandé s'il devait en commander un autre ou si j'étais prêt à partir. J'ai pris une profonde inspiration puis j'ai fini le dernier morceau de vin dans mon verre. Je me sentais plutôt bien (3 verres de vin me font ça). Je me suis levé et nous sommes partis. En montant dans l'ascenseur, je me disais wow, je vais vraiment faire ça. J'étais plutôt fier de moi de ne pas laisser ma timidité habituelle m'arrêter. Mon cœur battait à tout rompre lorsque j'ouvris la porte de ma chambre.

Je posais mon sac à main et la clé de ma chambre sur le bureau lorsqu'il m'a surpris en mettant ses mains autour de ma taille. Il ne perdait pas de temps, ce qui était probablement la meilleure chose pour moi à ce moment-là. Il m'a serré la taille et a dit "Ton cul est si beau dans cette jupe". Il m'a retourné et m'a doucement embrassé sur les lèvres. Il m’a ensuite murmuré à l’oreille : « J’ai hâte de te retirer ces vêtements ». Il m'a encore embrassé mais cette fois c'était plus intense et passionné. Pendant qu'il m'embrassait, il a commencé à remonter mon pull et finalement par-dessus ma tête. Nous avons continué à nous embrasser pendant qu'il jetait mon pull sur la chaise. Il m'a ensuite attiré très près de lui alors que ses mains descendaient sur mes fesses. Il me serrait les deux joues et c'était tellement excitant. Ici, j'étais dans une chambre d'hôtel avec un inconnu sur le point de coucher avec un mec mignon, bâti et membré.

J'ai fait le pas suivant et j'ai remonté son pull par-dessus sa tête. Comme il me serrait toujours les fesses, je me suis dit que je pourrais aussi bien sentir moi-même ses fesses. Son prochain geste fut d'enlever ma longue jupe marron. Je l'ai bien sûr aidé en enlevant d'abord mes chaussures et en me tortillant de ma jupe pendant que je la jetais sur la chaise. Il recula un moment pour examiner mon corps. Il a dit: "Tu es tellement sexy, j'aime vraiment les culottes noires." Nous nous sommes embrassés et avons recommencé à nous embrasser. Il était de nouveau en train de me serrer les fesses et de me frotter légèrement le dos alors que nous étions dans un profond baiser.

Lorsque nous avons rompu le baiser, il a posé ses mains sur mes épaules et m'a regardé. Je savais ce qu'il voulait à la seconde même. C'était aussi ce que je voulais. Alors je me suis abaissé lentement et je me suis mis à genoux. Je desserre sa ceinture et le regarde. Il m'a regardé et a juste souri. J'ai ensuite ouvert son jean et j'ai lentement baissé sa fermeture éclair en le regardant. J'ai baissé lentement son jean en faisant attention à ce que son boxer reste en place. C'était comme un matin de Noël et je voulais profiter du suspense et me délecter de l'attente de mon « cadeau ». A ce moment-là, je pensais aux photos qu'il m'avait envoyées. J'ai ensuite lentement baissé son boxer et mon "cadeau" est sorti.

Il n'était qu'à moitié dur mais ça avait quand même l'air impressionnant. Je l'ai admiré un instant avant de prendre sa magnifique queue dans ma main. C'était vraiment une belle bite. J'ai commencé par le remuer dans ma main d'un côté à l'autre juste pour sentir son poids dans ma main. Il a dit : « Alors, qu'en pensez-vous » ? J'ai répondu "très sympa". J'ai alors commencé à tirer et à branler sa queue pendant que je le tenais captif juste derrière sa jolie tête de bite. Je pouvais le sentir commencer à prendre vie et à grandir. J'ai fait le tour de la tête de sa queue avec ma langue sortie. Je le regardais pour voir sa réaction. Il a juste laissé échapper un son ummmm et je savais qu'il approuvait. Je me suis concentré sur la zone juste sous la tête et j'ai agité ma langue d'avant en arrière. Il a laissé échapper un « oh ouais bébé ». J'ai alors mis toute la tête dans ma bouche et j'ai pu sentir la chaleur. J'ai enroulé ma langue autour de sa tête tout en la gardant dans ma bouche. J'ai alors commencé à déplacer doucement ma main de haut en bas de la tige tout en suçant et en léchant alternativement sa tête de bite. Il était maintenant dur comme un roc. Je m'arrêtai un instant pour admirer l'effet que je produisais sur sa virilité. C'est à ce moment-là que j'ai dit "Oh mon dieu, ta bite est vraiment grosse". Ne vous méprenez pas, ce n’était pas une de ces bites monstres. C'était juste une belle grosse bite épaisse. Voir des photos est une chose, mais les avoir en face était une toute autre histoire. C’était impressionnant et j’avais hâte qu’il le mette en moi.
Lors de nos échanges de mails, il m'a dit qu'il aimait « tirer son premier coup » puis prendre soin de son partenaire. Il a dit parce que quand elle sera prête, je le serai aussi. Je l'ai donc fait allonger sur le lit pendant que je m'agenouillais sur le sol au bord de la base du lit. Je suis retourné travailler sur sa bite gonflée. J'ai recommencé en lui léchant les couilles rasées (autre chose que j'aime bien) tout en lui pompant lentement la queue avec ma main. Il a dit "C'est génial bébé". J'avais regardé tellement de pornos et c'était ma version des « meilleures scènes de pipe ». Je léchais lentement la hampe puis suçais la tête avant de revenir lui lécher les couilles. J'ai alterné cela pendant quelques minutes. Après cela, j'ai décidé que je voulais voir quelle quantité de grosse bite je pouvais prendre dans ma gorge. J'ai une jolie petite bouche et je m'étouffe facilement. Je ne pouvais tenir qu'environ 3 pouces dans ma bouche. J'ai ensuite accéléré un peu le rythme en secouant la tête de haut en bas à un rythme accéléré. Quand j'enlevais ma bouche, j'utilisais ma main et j'admirais sa bite ferme, humide et chaude. Pendant tout ce temps, je pensais à ce que je ressentirais lorsqu'il me l'injecterait. À un moment donné, je me suis retrouvé à frotter ma chatte à travers ma culotte, mon Dieu, j'étais tellement mouillée. Je suppose que j'étais impatient alors je suis passé en mode « faites-le jouir dès que possible ». Mon rythme s'est accéléré. Je me suis retrouvé à dire : « Oh, j'aime ta grosse bite », et je faisais des bruits de claquement et de succion pour cet effet supplémentaire (j'ai repris cela dans tous ces pornos que j'ai regardés). Il n'a pas fallu longtemps avant que je l'entende dire qu'il allait jouir. J'ai pointé sa queue vers son visage alors que je le secouais vite et fort, il a commencé à jouir en criant "ohhh ouais". J'ai continué à le branler jusqu'à ce que je ne voie plus de sperme jaillir. C'est à ce moment-là que j'ai remis la tête de sa queue dans ma bouche et que j'ai fait le tour de la tête avec ma langue, le rendant encore plus fou alors qu'il se contractait et criait un autre "Oh ouais bébé". Étant la gentille fille que je suis, je suis allée dans la salle de bain et j'ai pris une belle serviette chaude pour le nettoyer.


Je me suis allongé à côté de lui sur le lit, tout fier de moi pour lui avoir fait une superbe pipe. Il a commencé à m'embrasser puis m'a murmuré à l'oreille que c'était mon tour. Il m'embrassait quand ses mains commencèrent à parcourir mon corps. Son toucher était doux et sensuel. Il a commencé à frotter légèrement le bout de ses doigts sur mon soutien-gorge en encerclant mes mamelons sur le tissu de mon soutien-gorge. Il a ensuite abaissé les bretelles de mon soutien-gorge et, avec ses doigts, a peaufiné mes tétons qui étaient maintenant très excités. Ensuite, il a enlevé mon soutien-gorge. Puis sa langue trouva rapidement mon mamelon. Il faisait le tour de mon mamelon avec sa langue et alternait chaque sein. Il utilisait également ses doigts et me pinçait les tétons. Il semblait aimer serrer le sein avec toute sa paume. Pendant qu'il suçait mon mamelon, sa main descendit lentement le long de mon ventre jusqu'à ce que sa main repose sur une culotte. Il me frottait à travers le tissu. Il m'a murmuré à l'oreille : "Bien, tu es bien et mouillé". Sa main est ensuite entrée dans ma culotte alors que j'écartais les jambes pour lui donner accès à mon clitoris douloureux. Il m'a frotté de cette façon pendant quelques minutes car il savait qu'il avait mon approbation par mes faibles gémissements.
Il a ensuite embrassé mon ventre. Ses mains enlevèrent ma culotte mouillée et il la jeta par terre. Il m'a tiré jusqu'au bord de la base du lit et s'est couché sur le sol, dans la même position que lorsque je suis tombé sur lui. Il écarta les jambes et plongea avec son visage. Il a commencé par lécher lentement les lèvres extérieures de ma chatte, mais il n'a pas fallu longtemps pour qu'il lèche mon clitoris de haut en bas avec sa langue chaude. J’appréciais tellement ses compétences linguistiques que je ne pensais même pas à sa grosse bite. Il alternait entre un léchage intense et un léger léchage sensuel et cela me rendait fou. Je gémissais doucement et mmmm'ing et ahhh'ing. Il s'est arrêté au bout d'un moment pour pouvoir "voir à quel point ma chatte est vraiment serrée", comme il l'a dit. Après avoir inséré son doigt en moi, il a dit "hmmm, ta chatte est vraiment serrée, tu ne plaisantais pas. Je vais tellement prendre plaisir à vous roder ». Puis il s'est levé et m'a dit de ne pas m'inquiéter, il allait juste frotter sa bite sur ma chatte. En fait, j'aime quand un mec fait ça dans le cadre des préliminaires. J'ai mis un oreiller sous ma tête pour pouvoir regarder. Sa queue était molle quand il la prit dans sa main. Il a commencé à frotter sa belle tête de bite bulbeuse sur ma chatte. Je pouvais immédiatement sentir la chaleur de sa queue. Il le frottait dans les deux sens, de haut en bas et de gauche à droite. Il se branlait lentement, rendant sa bite plus grosse et plus dure. Il a ensuite placé sa bite sur ma chatte et, en tenant ma chatte ouverte, il a commencé à bouger ses hanches vers l'intérieur et l'extérieur. Le simple fait de voir jusqu'où sa queue remontait dans mon ventre était excitant. C'était tellement chaud à regarder que je pouvais voir sa bite se dilater et devenir dure comme de la pierre. Il me rendait vraiment chaud et lubrique. Puis il a tenu sa queue dans sa main tout en déplaçant son énorme tête d'avant en arrière sur l'ouverture de ma chatte. C'était si bon que je devenais folle. "Oh mon Dieu, ça fait tellement du bien", dis-je. Juste après avoir dit cela, je pouvais sentir sa tête de bite commencer à exercer plus de pression sur l'ouverture de ma chatte. Je savais qu'il voulait s'insérer en moi. Même si c'était incroyable et que je devenais folle, j'ai eu la présence d'esprit de lui demander : « mets… mmmm… .. sur… .. un préservatif ». Il a dit : « Bébé, je le ferai dans un petit moment, fais-moi confiance. Ta chatte est si serrée. Laisse-moi juste te détendre un peu avant de l'enfiler, d'accord ? »
J'ai compris ce qu'il voulait dire alors j'ai juste dit ok. Il m'a demandé un oreiller et il l'a placé sous mes fesses. Il tenait sa queue dans une main tandis que son doigt trouvait le trou de ma chatte serrée avec l'autre main. Bientôt, j'ai senti la pression de sa tête de bite sur ma chatte s'ouvrir à nouveau. Il allait lentement me faire pénétrer cette grosse bite dure. A ce moment-là, je me souviens avoir pensé que j'allais enfin me faire baiser par ma 1ère grosse bite. Je pouvais le sentir et le voir heurter une petite résistance. Il se retirerait simplement et réessayerait. Quand il a mis la tête dedans, je pouvais déjà sentir la circonférence dont j'avais tant envie. Vint ensuite la lente poussée vers l'avant alors que je laissais échapper un "ohhhhhh". Il m'a demandé s'il me faisait mal. « Non » Dois-je continuer ? "Oui" en me mordant la lèvre. Il se retirait et revenait lentement en moi. Il ne faisait pas beaucoup de progrès. Il a dit : "C'est une chatte serrée". Il a augmenté sa poussée et finalement ma chatte l'a laissé entrer un peu plus loin. « Et voilà, bonne fille », dit-il. Il allait et venait, s'enfonçant en moi mais n'essayant pas d'aller plus profondément. Je suppose qu'il me laissait m'habituer lentement à lui. "Mmmm", était ma réponse à chaque poussée. Honnêtement, à ce stade, j’étais un peu mal à l’aise. Je pense qu'il l'a vu dans mes réactions faciales. Je pouvais me sentir ouvert plus largement que jamais et il n'était qu'à quelques centimètres de lui. Puis vint le centimètre suivant de bite. "ohhh" encore un pouce "ohhh, " Mon Dieu, ta bite est si grosse " " Tu veux que j'arrête ? " il a dit. "Non", dis-je entre mes halètements. J'ai levé les yeux et c'était un peu plus de la moitié du chemin en moi. Il se balança pendant quelques mouvements supplémentaires avant de pousser encore plus loin, reculant puis rentrant lentement. Il était doux avec moi. "Il reste encore un peu bébé", dit-il avec sympathie. "Tu veux plus de ma bite, n'est-ce pas ?" "Oui" "Tu es sûr que tu peux le gérer?" "ah huh" Il se précipita en avant cette fois, il n'allait pas être refusé. Il m'a enfoncé toute sa grosse bite de 8 pouces. J'ai poussé un long et fort gémissement. Je pouvais le sentir en moi. Il était complètement en moi. Alors qu'il tenait juste sa position au plus profond de moi. Je me sentais étiré et qu'il occupait chaque centimètre carré de ma cavité. Il a poussé l'oreiller sous moi et s'est abaissé jusqu'à mon visage et m'a donné un coup d'œil sur le front. Il m'a murmuré à l'oreille : "Maintenant, on va baiser". Je l'ai juste regardé alors que nous étions face à face, j'ai repris mon souffle "Oh", je me suis mordu la lèvre, "Ok". Il a dit : « Espèce de petit chaton sexuel ». Il a mis son visage à côté du mien et a retiré la majeure partie de sa queue pour l'enterrer lentement jusqu'à la garde. À chaque fois, il grognait à mon oreille et j'avais un faible gémissement dans le sien. Nous avons alterné ainsi pendant un moment. À chaque fois, il faisait une pause et je pouvais sentir les muscles de ma chatte se contracter et se resserrer en serrant ses 8 pouces de viande d'homme. Il a dit: "Je pense que ta chatte m'aime bien". Puis, quand il fut complètement en moi, il poussa plus fort, me faisant monter sur le lit. Son grognement est devenu plus fort et mon gémissement s'est transformé en un « ohh » fort et long. Nous allions et venions pour voir comment l'autre réagirait. Lentement, je sors et je rentre lentement et une autre poussée encore plus forte me soulève plus haut dans le lit. Son grognement était plus fort et ma réponse correspondante « ohhhhhh » était plus forte ». Encore et encore, je reprenais mon souffle entre deux poussées en attendant la suivante. Je n'avais jamais été baisé de cette façon auparavant. Finalement, ma tête heurtait la tête de lit à chaque poussée. C'était lent mais énergique.

Il s'est levé et alors qu'il retirait sa bite de ma chatte, elle a libéré l'air emprisonné. (Je ressens toujours le besoin de m'excuser lorsque cela arrive). Il m'a tiré vers le bord du lit et a remis l'oreiller sous moi. Il a attrapé mes jambes et les a écartées, une de chaque côté de lui. Il a saisi sa queue et l'a guidée vers ma chatte avide. Sa queue a rencontré beaucoup moins de résistance de la part de ma chatte cette fois. Quelques mouvements de hanche d'entrée et de sortie alors qu'il faisait reculer sa bite au plus profond de moi. En tenant mes jambes ouvertes, il a commencé à un rythme lent et régulier. Je pense qu'il s'assurait juste que j'étais toujours d'accord avec tout. Juste après, il m'a entendu dire "Mon Dieu, ça fait du bien". Il a commencé à accélérer le rythme. Son putain de rythme s'accéléra mais resta stable. J'ai fermé les yeux et j'ai commencé à me laisser aller plus que jamais. Avec le recul, je pense que les 3 verres de vin m'ont aidé à me détendre. Il a commencé à me parler,
"Melinda, tu aimes me baiser?"

« Oh oui, Steve. Ça fait tellement de bien. Ta bite est tellement bonne" mmmmm
Je pense qu'à ce moment-là, il a su que j'étais à lui. Il savait qu'il pouvait faire ce qu'il voulait avec moi.
Il a commencé à me lièvre (du moins c'est comme ça que je l'appelle). Il allait très vite pendant 6 coups puis ralentissait. Le changement de rythme m'atteignait. "Oh ouais, oh ouais, oh baise-moi Steve" Il n'arrêtait pas de changer de rythme et je n'arrêtais pas de gémir. Je devenais de plus en plus fort à chaque tour de baise rapide. C'était totalement hors de mon caractère. Je ne suis jamais aussi vocal. Tout d’un coup, il ne s’arrête plus après le sixième coup, il garde simplement le rythme rapide. «Ohhhh… ohhhhh…. ohhhhh Dieu, Steve, je vais jouir, baise-moi, ne t'arrête pas, baise-moi Steve". Steve plonge maintenant sa queue plus profondément en moi, nos corps se giflant à chaque poussée. Je jouissais, je jouissais pour la première fois pendant les rapports sexuels. Pendant que je jouissais, je disais très fort "Ohhhhhhhhhhhhhhhh" pendant l'orgasme intense. Mon corps tremblait alors qu'il continuait à me frapper. Sentant que j'avais fini et que j'avais besoin d'une pause, il s'est arrêté et s'est levé. Debout à côté du lit à côté de moi, il m'a demandé de nettoyer sa queue. J'ai attrapé la serviette mais il a dit "Non, je veux dire avec ta bouche". Je n'avais jamais fait ça auparavant et je me suis rendu compte que je venais de baiser un parfait inconnu et qu'il ne portait même pas de préservatif. Dans toute cette excitation, j'ai dû oublier. Je prends la pilule, mais je joue toujours la sécurité. J'avais vu ça dans des pornos. Je suppose que j'étais un peu ivre et je viens de sortir d'un grand orgasme alors j'ai compris ce que c'était. Je veux dire, les filles semblent le faire dans la plupart des pornos que j'ai regardés. J'ai attrapé sa queue et j'ai guidé ma bouche vers sa tête de bite palpitante. J'ai doucement fait le tour de la tête avec ma langue. Je tirais la langue et le taquinais avec mes mouvements lents alors qu'il me regardait. Je n'arrêtais pas de le regarder. (J'aime regarder la réaction d'un gars). J'ai ensuite léché la tige jusqu'à ce que j'en fasse tout le tour. J'ai commencé à le branler tout en baissant la tête sur sa queue. Je pensais qu'il était prêt à jouir. Après environ une minute, il m'a arrêté. Il m'a demandé si j'aime la levrette. J'ai dit "ouais, bien sûr".
Sur ce, il m'a rejoint sur le lit. Je me suis mis à quatre pattes alors qu'il s'agenouillait sur le lit derrière moi. Il a commencé par me frotter les fesses avec sa main très doucement. Il a dit que j'avais de belles fesses. Il s'est ensuite penché et a trouvé ma chatte ouverte et a guidé sa grosse bite vers moi. Il s'approchait lentement de moi. Je regardais sous moi, regardant ses couilles venir vers moi alors qu'il pénétrait en moi. Cette fois, il n'est pas entré et sorti, mais a simplement appliqué suffisamment de pression pour glisser lentement en moi. Une fois à l’intérieur, il posa ses mains sur mes hanches.

Il m'a maintenu stable pendant qu'il bougeait ses propres hanches d'avant en arrière. Mes faibles gémissements ont immédiatement commencé à lui faire savoir que j'approuvais. Il commença lentement, s'approcha doucement, s'arrêta, puis sortit lentement. C'était si bon. Il est juste resté à ce rythme lent et régulier. Nous sommes restés dans cette position pendant environ 5 minutes. Il m'a demandé si je voulais changer de position et arriver au sommet. Il s'est allongé à plat sur le lit tandis que je le chevauchais joyeusement. J'ai attrapé sa bite gonflée et je l'ai guidée vers moi en descendant lentement. Chaque mouvement de haut en bas, j'en prenais un peu plus. Il a immédiatement posé ses mains sur mes seins. Il jouait avec mes seins pendant que je le chevauchais lentement. Je me suis ensuite penché sur lui pour qu'il puisse sucer mes seins pendant que je le chevauchais un peu plus fort. Il a posé ses mains sur mes hanches et m'a poussé vers lui en contrôlant le rythme. "Tu aimes me baiser, n'est-ce pas ?" il a dit. « Oh oui » fut ma réponse. J'avais vraiment le meilleur sexe de ma vie. Nous avons ensuite à nouveau changé de position. Cette fois, j'étais à genoux au bord du lit. Steve se tenait derrière moi. J'avais les fesses en l'air et ma tête reposait sur mes bras croisés sur le lit. Une fois en moi, il n'a pas perdu de temps pour me baiser plus vite et plus fort qu'avant. À chaque pompe forte, je laissais instinctivement échapper un « Oh ». Dans « Oh », Expirez, Dans « Oh », Expirez Dans « Oh », Expirez et ainsi de suite. Je pouvais sentir un autre orgasme arriver. "Oh, Oh, Oh putain, Oh, Oh," Il posa son pied sur le lit à côté de moi pour pouvoir avoir plus de poids. Il me baisait maintenant aussi fort qu'il pouvait. Nos corps émettaient un bruit de claquement à chaque poussée. Je pouvais sentir sa balle me frapper le cul. "OH, OH, Oh ouais, OH, OH, OH DIEU JE VAIS JOUI, OHHHHHHHH". Il n'arrêtait pas de me frapper pendant que j'avais mon orgasme. Quand il a su que mon orgasme était passé, il a ralenti le rythme. Puis il a recommencé à me frapper. Oh Melinda, je vais jouir. "Oh, oh ouais". Il s'est retiré de moi et je pouvais sentir son sperme chaud gicler sur le bas de mon dos. Après avoir repris son souffle, il m'a rendu la pareille et m'a nettoyé avec la serviette.

Articles similaires

Chat cambrioleur

Le chat cambrioleur Cela faisait presque une semaine que je n'étais pas rentré à la maison. Même si Taïwan est un endroit agréable, j'étais prêt à regagner mon appartement confortable et calme. Après avoir sorti mes bagages du taxi, j'ai été accueilli par Steve, le portier. J'ai chargé dans l'ascenseur et j'ai senti mon corps s'alourdir au moment où nous sommes arrivés au 32e étage. Il était tard et la salle était calme, mais pour moi il faisait encore jour. Le décalage horaire est une salope. Je me suis dirigé vers l'appartement et j'ai décidé d'aller directement me coucher. Après être...

632 Des vues

Likes 0

L'enlèvement de Vickie partie 4

L'enlèvement de Vickie partie 4 Les gens qui le connaissent l'appellent Cowboy. À leur insu, il est un violeur en série qui enlève de jolies femmes célibataires et matures, les viole en prenant ce qu'il veut et les fait aimer ça. Ses victimes l'appellent Gentle Rapist. Vickie, Julie, Tina et Teri sont quatre de ses victimes qui ont découvert son identité. Ils conviennent tous que son enlèvement et le viol de ses victimes est pour leur plaisir autant que le sien. Ils essaient de décider de quitter les choses car ils espèrent qu'il continuera à les enlever, ce qui leur donne...

1.4K Des vues

Likes 0

Gigi et le barbecue au bord de la piscine

Gigi et la soirée barbecue au bord de la piscine Hé! Je m'appelle Gigi et je veux vous parler d'une fête spontanée à la piscine que mon mari et moi avons eue l'été dernier. Tout d'abord, je mesure 4'11, 90 livres et j'ai un chiffre 34C-24-34. Les gars et moi aimons tous mes fesses. Ils aiment aussi mes seins. C'était dimanche matin et Jerry et moi allions à la piscine pour nous rafraîchir. J'avais sur mon petit bikini string noir coupe brésilienne. Il adorait quand je devenais seins nus ou même nue quand nous allions faire du tubing, prendre un bain...

1.3K Des vues

Likes 0

Je dois être le gars le plus chanceux du monde,

Je dois être l'un des gars les plus chanceux du monde. J'ai un super mariage de trois ans avec l'une des salopes les plus sexy du monde et j'adore ça. Je m'appelle Paul et ma femme est Marie. J'ai 30 ans et je mesure 6'2 et pèse 185 #. J'ai une bite qui attire beaucoup d'attention. Elle mesure 8 et est épaisse et dure comme de la pierre. Je peux baiser pendant une demi-heure avant de décharger tellement de sperme qu'aucune chatte n'a encore été capable de tout retenir. Mary est un vrai coup de grâce avec un beau visage et...

1.3K Des vues

Likes 0

La vie n'est pas un bol de cerises, à moins que...

LA VIE N'EST PAS UN BOL DE CERISES, À MOINS . . . Par serge Mes histoires ne reflètent pas nécessairement mes penchants personnels, mes désirs, mes désirs ou mes fantasmes. S'il vous plaît lire et apprécier cette écriture fictive. J'avais un excellent travail et mieux que la plupart des salaires. J'ai aussi appris trop tard, j'avais le mari le plus merveilleux du monde. J'ai foiré, j'en étais réduit à s'occuper du bar et à regarder des femmes assises aux tables avec des doigts d'inconnus dans la chatte, ou elles se masturbaient sous la table. Une femme d'une trentaine d'années et...

1.2K Des vues

Likes 0

Vivre la vie dans le vestiaire

Lexi s'est réveillée au son de la cloche dans sa classe de 7e période, la cloche était familière car elle lui rappelait toujours l'heure du renvoi. Lexi était une athlète vedette dans l'équipe de volley-ball du lycée et tous les jours après l'école, elle devait aller s'entraîner. Elle se précipita vers son casier, remarquant que tous ses amis lui disaient au revoir, elle sortit son uniforme de son casier et de son sac de sport. et elle se précipita vers le vestiaire des filles. Elle était généralement la première là-bas et aujourd'hui n'était pas différente. Elle alla à son casier habituel...

808 Des vues

Likes 0

L'horreur de Katie

Katie marchait dans les rues sombres des rangées et des rangées de maisons de ville, souriant à elle-même comme elle le faisait. Le vent soufflait doucement dans la nuit, jouant légèrement avec ses longs cheveux blonds. La musique et le bruit de la fête qu'elle venait de quitter s'éteignirent dans la nuit sombre et froide alors qu'elle retournait à sa voiture quelques rues plus loin dans le Car Lot. Il n'y a aucun bruit à part les doux murmures du vent dans l'air nocturne. Katie s'arrêta devant sa voiture, posant son sac à main sur le capot pour chercher ses clés...

948 Des vues

Likes 0

L'Aventure des Princes_(1)

Taryn est le fils du Haut Roi de l'Empire de Kom, qui englobe près de la moitié du monde connu, habité par de nombreuses espèces différentes d'êtres, sensibles ou non. Le père, le grand-père et l'arrière-grand-père de Taryn ont travaillé longtemps et durement pour s'unir et étendre l'empire après une longue période de chaos et de conflits, avec un grand succès. Le peuple prospère et aime son roi, aucune guerre n’existe au sein de l’Empire et les frontières sont pacifiques et stables. Le roi est aimé, capable et en excellente santé physique, le travail de prince est donc généralement facile à...

658 Des vues

Likes 0

Rendez-vous au bord du lac

Rendez-vous au bord du lac Adam n'était jamais allé au lac à cette époque de l'année. Normalement, il ne venait au chalet qu'au début de l'été, profitant du soleil et des gens qui jouaient dans l'eau. Cependant, après tout ce qui s'était passé, il avait besoin de s'absenter, et la cabane était l'endroit idéal pour retrouver cette solitude. Le lac était calme à cette époque de l'année, avec peu de voyageurs venant aussi loin après la saison de Thanksgiving. Adam s'est assuré qu'il y avait suffisamment de nourriture dans la cuisine, du bois de chauffage à côté de la maison et...

570 Des vues

Likes 0

La découverte d'Ashley - 2

Cette histoire est fictive ; toute ressemblance avec des événements réels est une coïncidence. -------------------------------------------------- ------------ Hier, ma mère et moi avons élaboré un plan pour séduire mon frère, Ryan. Elle pensait qu’il était plus sûr pour nous de découvrir et d’explorer les uns avec les autres plutôt qu’avec quelqu’un d’autre. Elle m'a convaincu que l'attirance que je ressentais envers mon frère était normale et qu'agir sur cette attirance était socialement inacceptable, mais tout à fait acceptable à huis clos. J'avais passé la majeure partie de la matinée à nettoyer ma chambre et à réfléchir à tout ce que ma mère m'avait...

485 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.